Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

TotalEnergies retire ses administrateurs de Novatek, dépréciation liée de 3,7 milliards de dollars
information fournie par Reuters09/12/2022 à 11:20

Un participant à un forum passe devant un stand du producteur de gaz russe Novatek

Un participant à un forum passe devant un stand du producteur de gaz russe Novatek

PARIS (Reuters) - TotalEnergies a annoncé vendredi qu'il allait retirer ses représentants au sein du conseil d'administration de Novatek et déconsolider de ses comptes sa participation de 19,4% dans la compagnie gazière russe, ce qui entraînera une dépréciation exceptionnelle de 3,7 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros) au quatrième trimestre.

TotalEnergies, qui a engagé un retrait progressif de la Russie après l'invasion de l'Ukraine décidée par Moscou, a précisé dans un communiqué qu'il n'est pas en l'état de céder cette participation puisqu’il lui est interdit de vendre des actifs à un des principaux actionnaires de Novatek en raison des sanctions le visant.

"Compte tenu des sanctions européennes en vigueur depuis le début du conflit, les deux administrateurs représentant TotalEnergies au sein du conseil d’administration de Novatek sont conduits à s’abstenir lors des séances du conseil d’administration de cette société, notamment sur les questions financières", a expliqué TotalEnergies.

Ces administrateurs n'étant plus en mesure "d'assurer pleinement leur mission", le groupe a décidé de leur retrait avec effet immédiat.

En conséquence, TotalEnergies doit déconsolider de ses comptes la participation de Novatek, ce qui conduira à la dépréciation exceptionnelle sur le trimestre en cours.

"Par ailleurs, TotalEnergies n’enregistrera plus de réserves au titre de sa participation dans la société Novatek, avec un impact sur les réserves prouvées déclarées à fin 2021 de 1,7 milliard de barils", a ajouté le groupe.

Lors du troisième trimestre, la major pétrolière a enregistré un résultat net ajusté record dopé par le bond du prix des hydrocarbures mais avait déjà dû passer une provision liée à la Russie d'un montant de 3,1 milliards de dollars.

A la Bourse de Paris, le titre TotalEnergies reculait de 1% une heure après l'ouverture, alors que le CAC 40 reculait au même moment de 0,17%.

(Rédigé par Blandine Hénault, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Valeurs associées

Ice Europ +0.42%
Ice Europ +0.58%
NYMEX +1.05%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.