Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Thomas de Saint-Seine et Maxime Botti quittent RAM AI
information fournie par Newsmanagers02/04/2021 à 10:15

(NEWSManagers.com) - Thomas de Saint-Seine et Maxime Botti, deux des fondateurs de RAM Active Investments, quittent la société suisse spécialisée dans la gestion systématique.

Ces départs interviennent trois ans après l' entrée au capital de la banque italienne Mediobanca. Cette dernière avait pris 69 % de la société de gestion au printemps 2018, rachetant une partie des actions des fondateurs et du groupe Reyl. Ce dernier avait conservé 7,5 % du capital, une participation qu' il va garder.

Lors de l' annonce de l' opération, il était prévu que les trois associés fondateurs Thomas de Saint-Seine, Maxime Botti et Emmanuel Hauptmann conservent des " participations importantes " dans la société et restent engagés dans son développement " pour une période minimum de dix ans " . Des possibilités de sortie intermédiaire existaient toutefois, et les deux professionnels ont passé un accord avec Mediobanca afin de poursuivre des projets personnels chacun de leur côté, selon des sources proches de la situation.

Seul Emmanuel Hauptmann reste chez RAM AI, où il dirige la gestion de fonds actions systématiques. Il conserve une participation au sein de la société.

En revanche, Thomas de Saint-Seine et Maxime Botti ont vendu leurs parts à Mediobanca, qui détient désormais 87,1 % du capital de RAM AI.

Arrivée d'un nouveau directeur général

Parallèlement, Andrew Fraser rejoindra la société pour en devenir le directeur général et ainsi succéder à Thomas de Saint-Seine, qui occupait ce poste jusqu' à présent.

Andrew Fraser affiche " 25 années d' expérience dans la gestion d' actifs dans le monde " , selon le communiqué de RAM AI. D' après son profil Linked-In, il a notamment travaillé pour Winton Capital Management et Janus Henderson Investors.

Thomas de Saint-Seine et Maxime Botti " assureront une transition en douceur " , assure RAM AI dans son communiqué. Les deux associés étaient respectivement responsable de la gestion multi asset et responsable de la gestion systématique macro. Leurs responsabilités ont été confiées aux gérants de portefeuilles dédiés des fonds concernés, Hasan Aslan d' un côté et Tony Guida et Philippe Huber de l' autre.

Fondée en 2007, RAM AI se spécialise dans la gestion systématique. L' arrivée au capital de Mediobanca devait permettre à RAM AI d' accélérer son développement, notamment en Europe. Fin 2018, Thomas de Saint-Seine tablait sur une multiplication des encours par deux d' ici à trois ou cinq ans. Mais ils ont plutôt eu tendance à décliner, de 4,2 milliards d' euros en octobre 2018 à 1,8 milliard d' euros fin 2020. Comme beaucoup de gérants quantitatifs, RAM AI a souffert de sorties de fonds au cours des deux dernières années.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.