Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Suez doit rester indépendant, plaide Gérard Mestrallet
Reuters21/09/2020 à 07:10

SUEZ DOIT RESTER INDÉPENDANT, PLAIDE GÉRARD MESTRALLET

SUEZ DOIT RESTER INDÉPENDANT, PLAIDE GÉRARD MESTRALLET

PARIS (Reuters) - Le président d'honneur d'Engie et de Suez, Gérard Mestrallet, s'oppose à l'offre de rachat de Veolia sur le spécialiste de la gestion des déchets dont il estime qu'il doit rester indépendant, écrit-il dans une tribune au Figaro parue dimanche.

"Une fusion créerait-elle une entité deux fois plus grande, où 1 + 1 ferait 2? La réponse est non, et cela tient au caractère hostile de l'opération", estime l'ancien PDG d'Engie.

Selon Gérard Mestrallet, Veolia devra lourdement s'endetter pour acquérir Suez et sera donc obligé de vendre l'essentiel des actifs récupérés chez son concurrent pour réduire son endettement.

"À la fin, au lieu d'avoir deux groupes qui font aujourd'hui rayonner le prestige français dans le monde (1 et 1 font 2), nous n'aurions qu'un seul groupe représentant à peine plus que l'une des deux entreprises", écrit-il.

"Veolia aurait détruit - enfin après tant de tentatives qui ont toutes échoué - son grand concurrent. Ne serait-ce pas en vérité l'objectif réel, mais caché?".

"J'ai voulu (...) m'en tenir aux arguments industriels, sociaux et financiers qui me paraissent largement suffisants pour que la raison l'emporte. Suez doit rester indépendant", conclut Gérard Mestrallet.

(Blandine Hénault)

Valeurs associées

Euronext Paris -1.76%
Euronext Paris -0.13%
Euronext Paris -0.23%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • algos75
    21 septembre10:58

    si, il a créé... de la dette !!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer