1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ryanair suggère un ajustement du marché aérien, qui bondit en Bourse
Reuters16/07/2019 à 13:54

 (Actualisé avec Bourse et analyste, commentaire sur Boeing)
    DUBLIN, 16 juillet (Reuters) - Ryanair  RYA.I  a réduit de
moitié sa prévision de croissance en termes de passagers pour
l'été 2020 en invoquant la crainte de retards de livraison
d'avions 737 MAX de Boeing  BA.N , ce qui dope le secteur aérien
en Bourse mardi dans l'espoir d'un ajustement du marché saturé
des compagnies aériennes européennes.
    La première compagnie à bas coûts d'Europe a ajouté qu'elle
fermerait ou réduirait certaines de ses bases pour les saisons
d'hiver 2019 et d'été 2020, ce qui aura un impact sur l'emploi.
    L'action Ryanair progresse de 1,8% en milieu de journée, la
nouvelle signifiant selon des traders que les perturbations
liées au MAX 737 compenseront partiellement les surcapacités
dans le secteur aérien à l'été 2020.
    Quant aux titres Air France-KLM  AIRF.PA , Lufthansa
 LHAG.DE , IAG (British Airways)  ICAG.L  et EasyJet  EZJ.L ,
ils gagnent entre 2% et 4%.
    La croissance plus faible soutiendra les recettes unitaires
(par passager) de l'ensemble du secteur, soulignent les
analystes de Liberum, en ajoutant que le projet de fermer des
bases d'activité en novembre peut être interprété comme un
indicateur de la faiblesse actuelle du marché.
    Ryanair compte désormais transporter 3% de passagers
supplémentaires l'été prochain, contre 7% prévus précédemment.
Cela réduit son estimation de trafic pour l'exercice qui sera
clos en mars 2021, qui passe de 162 millions à 157 millions
environ.
    Le 737 MAX est interdit de vol depuis mars à la suite de
deux accidents en Ethiopie et en Indonésie, qui ont coûté la vie
à 346 personnes. 
    Boeing travaille à un correctif logiciel qu'il espère, selon
des sources proches du dossier, présenter d'ici septembre aux
autorités de régulation de l'aviation civile pour sa
certification.
    Ryanair s'attend à ce que le 737 MAX soit remis en service
avant la fin de l'année mais le premier des nouveaux avions
qu'il a commandés doit être livré en janvier et en février 2020,
une date qui reste donc incertaine. En conséquence, Ryanair a
revu son calendrier de l'été 2020 sur la base de 30 avions
supplémentaires au lieu de 58.
    Le directeur général de Ryanair Michael O'Leary a déclaré
qu'il gardait confiance dans le 737 MAX et estimé que l'avion
serait "chaleureusement accueilli" par ses clients.
    "Même s'il est décevant que nous ayons des retards et que la
croissance pour l'an prochain soit un peu plus faible que prévu,
nous restons confiants dans l'avion. Nous pensons toujours que
c'est un excellent produit", a-t-il dit lors d'une conférence
téléphonique avec les investisseurs.
    "Dès que nous pourrons organiser de manière raisonnable ces
livraisons avec Boeing, nous avons l'intention de prendre les
135 appareils que nous avons commandés au cours des cinq
prochaines années."

 (Graham Fahy et Conor Humphries, avec Noor Zainab Hussain à
Bangalore, Dominique Rodriguez pour le service français)
 

Valeurs associées

Euronext Paris +0.64%
LSE -0.17%
LSE +0.35%
XETRA +0.65%
NYSE +1.65%
Sibe -0.15%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer