Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Prêts Garantis par l'État (PGE) : ce qui change en 2022
information fournie par Le Revenu23/01/2022 à 14:56

Le PGE est prolongé de six mois et ses modalités sont assouplies. (© Phovoir)

Le PGE est prolongé de six mois et ses modalités sont assouplies. (© Phovoir)

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, a annoncé début janvier des mesures d'assouplissement relatives au dispositif des Prêts Garantis par l'État (PGE), qui avait été créé à l'occasion de la crise sanitaire. Les modalités de mise en oeuvre ont été discutées avec les banques pour aboutir à un accord dans la deuxième quinzaine de janvier.

Depuis fin mars 2020, un prêt garanti par l'État (PGE) peut être demandé par une entreprise, quelle que soit sa taille et son statut, quand sa trésorerie subit l'impact de l'épidémie de Covid19.

Jusqu'au 30 juin 2022

La banque habituelle de l'entreprise lui donne un pré-accord à sa demande. La démarche se fait ensuite en ligne auprès de la Banque Publique d'Investissement (BPI France) qui envoie un numéro unique. L'entreprise communique ce numéro à sa banque qui peut alors débloquer le montant du prêt.

Le PGE peut représenter jusqu'à trois mois de chiffre d'affaires. La garantie de l'État représente 70% du prêt, parfois davantage. Alors qu'il était censé disparaître au 31 décembre 2021, le dispositif de prêt garanti par l'État (PGE) a été prolongé jusqu'à fin juin 2022.

«Toutes les entreprises qui avaient des perspectives avant la crise sanitaire doivent pleinement profiter de la reprise. C'est pourquoi nous prolongeons de six mois la distribution des PGE», a déclaré le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire.

Assouplissement

Le ministre de l'Economie a également annoncé, début janvier, des mesures d'assouplissement relatives à ce dispositif.

Les entreprises pourront décaler de six mois le premier remboursement de leur PGE et étaler le remboursement global sur dix ans, ce qui ajoute donc quatre années supplémentaires par rapport à l'échéance maximale

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.