Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Pétrole-La Russie et l'Arabie Saoudite annoncent une baisse de leur production en août
information fournie par Reuters 03/07/2023 à 13:16

(Actualisé avec précisions sur la production russe)

DUBAI/MOSCOU, 3 juillet (Reuters) - Les deux principaux exportateurs mondiaux de pétrole, la Russie et l'Arabie saoudite, ont annoncé lundi une diminution de leur offre en août, soutenant des marchés inquiets jusqu'ici du ralentissement des économies développées.

L'Arabie Saoudite va prolonger d'un mois supplémentaire la baisse de production d'un million de barils par jour (bj) qui avait été mise en place en mai et qui devait se terminer à la fin du mois de juillet, a fait savoir l'agence de presse officielle SPA.

"La production du royaume pour le mois d'août 2023 sera d'environ 9 millions de barils par jour", a déclaré une source officielle du ministère de l'Energie citée par SPA.

L'Arabie Saoudite extrayait 9,96 millions de barils par jour (bj) au 30 juin selon des données Eikon.

Peu après l'annonce de l'Arabie saoudite, le vice-Premier ministre russe Alexander Novak a annoncé que la Russie diminuerait ses exportations de 500.000 bj en août.

"Dans le cadre des efforts visant à assurer l'équilibre du marché pétrolier, la Russie réduira volontairement son offre de pétrole au mois d'août de 500.000 barils par jour en diminuant d'autant ses exportations vers les marchés mondiaux", a déclaré le vice-Premier ministre Alexander Novak.

Le cabinet du vice-Premier ministre a par la suite précisé que la Russie diminuerait sa production de 500.000 bj, une baisse qui s'ajoutera aux coupes équivalentes déjà décidées en mars.

La Russie produisait 9,11 millions de bj fin mai, selon des données Eikon.

Ces coupes auront lieu en pleine "driving season", période durant laquelle la demande de pétrole aux Etats-Unis progresse de manière importante.

Les marchés du pétrole, inquiets jusqu'à présent des conséquences du ralentissement des économies développées sur la demande, ont rebondi avec les annonces.

A 11h10 GMT, le Brent gagne 0,82% à 76,01 dollars le baril

LCOc1 , tandis que le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) s'octroie 0,91%, à 71,28 dollars CLc1 .

(Reportage Maha El Dahan et Jana Choukeir à Dubai, Guy Faulconbridge et Kevin Liffey à Moscou, version française Corentin Chappron, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

85.39 USD Ice Europ +1.16%
81.63 USD Ice Europ +1.20%
72.32 Pts NYMEX +0.35%
2.79 USD NYMEX -0.04%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.