1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole : la peur a changé de camp
Le Revenu12/11/2018 à 17:02

Le cours du Brent a reculé de 18% en quelques semaines. (© P. Markham)

Après plusieurs jours de baisse, le cours de l'or noir se reprend en ce début de semaine, bien aidé par des déclarations saoudiennes. Le rebond reste toutefois limité, les annonces du premier exportateur mondial de brut laissant entendre que la surproduction guette.

Une chose est constante pour le prix du pétrole : à la baisse comme à la hausse, il demeure très volatil.

Il a bondi de 20% en quelques semaines en août-septembre, atteignant un record de quatre ans, avant de chuter de 18% depuis le 3 octobre dernier. Le 9 novembre, il est même tombé temporairement sous 70 dollars le baril, pour la première fois depuis avril 2018.

Risque de surproduction

Ce lundi 12 novembre, le cours du Brent reprenait toutefois quelques couleurs après des annonces de l'Arabie saoudite. À l'occasion d'une réunion de l'Opep (organisation des pays exportateurs de pétrole) et de ses partenaires, le ministre saoudien de l'énergie, Khaled al-Faleh, a estimé qu'une baisse de la production de 1 million de barils par jour était nécessaire «pour équilibrer le marché», selon des propos rapportés par l'agence AFP.

Dimanche, il avait en outre indiqué que son pays réduirait ses exportations de 500.000 barils par jour en décembre (par rapport à novembre).

Lors de la réunion de l'OPEP, «des ministres clés [de l'organisation] ont ouvert la porte à une baisse de production en 2019», rappellent également les analystes d'UBS.

Suite à ces annonces, le prix du pétrole grimpait de près de 1,60% lundi en milieu de journée, à 71 dollars.

La volonté affichée du cartel de contrer toute situation de surproduction - qui pèserait fortement sur

Lire la suite sur le revenu.com

Valeurs associées

Or
NYMEX -0.88%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M5503580
    12 novembre17:26

    Voilà qui confirme qu'il est inutile d'aller faire le clown en jaune samedi...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5342.9 -1.75%
10.97 -2.05%
1.11644 -0.09%
25.08 -2.47%
2.384 -2.30%

Les Risques en Bourse

Fermer