1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole : comment investir en Bourse à l'heure du changement climatique ?
Le Revenu12/10/2019 à 11:10

Le nombre de voitures en circulation pourrait être multiplié par 50 d'ici 2030, avec pour conséquence une baisse de la demande d'or noir jusqu'à 4 millions de barils par jour. (© Adobestock)

La demande de pétrole pourrait être pénalisée par la contrainte climatique qui se fait de plus en plus pressante. Nos conseils pour tenir compte de ce risque grandissant. Nous recommandons trois actions à l'achat, pour trois horizons d'investissement différents.

Tourné vers l'avenir, l'investisseur en Bourse privilégie les activités de demain plutôt que celles d'hier. Comment l'industrie pétrolière s'inscrit-elle dans ce schéma ?

Difficile de la considérer comme un secteur du futur tant les pressions environnementales se renforcent dans un contexte de prise de conscience généralisée de l'urgence climatique.

Le réchauffement de la planète n'est plus seulement une modèle inscrite dans les modèles théoriques des scientifiques. Il devient tangible. Selon l'Organisation météorologique mondiale, les années 2015 à 2018 ont été les plus chaudes jamais enregistrées et celle qui s'achève ne devrait pas faire exception.

De quoi faire bouger l'opinion publique - comme l'illustre la percée des écologistes lors des dernières élections européennes - et influer la marche de l'économie.

-30% en vingt ans ?

D'après le scénario central de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), le pétrole a encore de belles années devant lui, porté par une croissance progressive de la demande mondiale jusqu'en 2040.

Mais, l'AIE étudie un autre scénario qui verrait le respect des engagements de l'Accord de Paris et la limitation de la progression des températures sous deux degrés. La consommation d'or noir commencerait à baisser dès les prochaines années et chuterait de 30% d'ici

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

Euronext Paris -0.54%

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3623765
    08 novembre16:42

    Les alarmes sur le climat viennent du GIEC. C'est à dire d'un algorithme dans une machine, alimenté en scénarios d'angoisse dictés par les états à la solde des écolos. Ces derniers ne perdent pas le nord, après la bulle informatique, voici la bulle écologique. Leur but n'est pas philanthropique, mais bien de se gaver d'une autre façon, avec bonne conscience et bénédictions des crétins.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer