Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Pas de super-intelligence artificielle à attendre de sitôt, selon le président de Microsoft
information fournie par Reuters30/11/2023 à 15:50

Logo de Microsoft sur son immeuble de bureaux à Pékin, en Chine

Logo de Microsoft sur son immeuble de bureaux à Pékin, en Chine

par Muvija M et Martin Coulter

Le président du géant technologique américain Microsoft, Brad Smith, a déclaré jeudi qu'il n'y avait aucune probabilité pour qu'une super-intelligence artificielle, dite IA générative (IAG), soit créée dans les 12 prochains mois, prévenant que la technologie pourrait mettre plusieurs décennies avant de voir le jour.

Ses commentaires interviennent un an près le lancement par OpenAI, la start-up d'IA soutenue par Microsoft, du robot conversationnel ChatGPT, qui a suscité une vague d'investissements comme des inquiétudes sur le risque de menace existentielle pour l'humanité posé par de telles technologies.

Le fondateur d'OpenAI, Sam Altman, a récemment été évincé de la direction de la société avant d'en reprendre les rênes au terme d'un feuilleton de plusieurs jours qui a mis en émoi le monde de la "tech".

Selon des informations récentes, Sam Altman aurait été évincé de l'entreprise après des disputes internes au sujet d'une découverte potentiellement dangereuse en matière d'IA.

Brad Smith a toutefois démenti ces allégations.

"Je ne pense pas du tout que ce soit le cas", a-t-il déclaré aux journalistes en Grande-Bretagne jeudi. "Je pense qu'il y a eu des divergences entre le conseil d'administration et d'autres personnes, mais il ne s'agissait pas fondamentalement d'un problème de ce type".

Brad Smith a déclaré qu'"il est absolument improbable que l'on assiste à l'avènement de ce que l'on appelle l'IAG, où les ordinateurs sont plus puissants que les humains, au cours des 12 prochains mois".

"Cela prendra des années, voire des décennies, mais je pense que c'est maintenant qu'il faut se concentrer sur la sécurité", a-t-il ajouté.

(Reportage Martin Coulter ; version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

NASDAQ -0.32%

3 commentaires

  • 30 novembre16:58

    C'est pour ça que les entreprises du CAC 40 (notamment) montent en urgence des équipes IA, à gros budgets ?


Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.