1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nestlé confiant pour le S2 après ses résultats du T2
Reuters26/07/2018 à 09:21

    * Croissance organique de 2,6% au T2
    * Bénéfice net et BPA en hausse de 20%
    * Prévision de croissance organique resserrée autour de 3%
    * Le titre prend près de 1%

 (Actualisé avec commentaires d'analyste et cours de Bourse)
    par Silke Koltrowitz
    ZURICH, 26 juillet (Reuters) - Nestlé  NESN.S  anticipe une
hausse du chiffre d'affaires et des bénéfices au second
semestre, après une solide performance en Asie et en Europe au
deuxième trimestre, laquelle pourrait contribuer à apaiser le
fonds activiste Third Point.
    Les groupes spécialisés dans les aliments conditionnés ont
subi une baisse des ventes, la clientèle, soucieuse de sa santé,
recherchant davantage de produits frais et dans ce contexte,
Third Point, le fonds de Daniel Loeb, presse le leader mondial
de l'alimentaire de procéder à une restructuration plus radicale
et rapide.
    La croissance dynamique réalisée en Europe et en Asie et
l'amélioration de la situation dans un marché américain peu
réactif et également au niveau de la nutrition infantile a
permis à Nestlé de réaliser un chiffre d'affaires meilleur que
prévu au deuxième trimestre, ce qui l'autorise à anticiper
dorénavant une croissance organique "aux alentours de 3%" cette
année et non plus de 2% à 4%.
    "Alors que nous entrons dans le second semestre 2018, nous
prévoyons une nouvelle amélioration de notre croissance
organique des ventes. Une accélération de l'amélioration de la
marge est attendue, avec de nouveaux effets favorables provenant
de nos programmes d'efficacité et un prix des matières premières
plus avantageux", déclare l'administrateur délégué Mark
Schneider dans un communiqué.
    
    CROISSANCE ORGANIQUE SUPÉRIEURE AUX ATTENTES AU T2
    La croissance organique, qui fait abstraction des effets de
change et des changements de portefeuilles, a ralenti moins que
prévu, à 2,6% au deuxième trimestre, contre 2,8% au premier.
Elle est supérieure au consensus des analystes interrogés par
Reuters, qui tablaient en moyenne sur 2,2%.
    "Les mesures d'amélioration de Nestlé commencent à se
traduire à la fois dans la croissance et dans les retours",
estime Jean-Philippe Bertschy, analyste de Vontobel, soulignant
que de nouveaux produits ont contribué à accélérer la croissance
de la division nutrition infantile et produits pour animaux.
    Jon Cox, analyste chez Kepler Cheuvreux, relève un bénéfice
ajusté par action meilleur que prévu et un solide flux de
trésorerie.  
    Les ventes en volume ont progressé de 2,4% au deuxième
trimestre mais les prix n'ont augmenté que de 0,2%, les
distributeurs, soumis à la concurrence du commerce en ligne et
des discounters, s'attachant à maintenir leurs coûts le plus bas
possible.
    La marge d'exploitation avant charges de restructuration a
progressé à 16,1% au premier semestre. Nestlé s'est fixé un
objectif de 17,5% à 18,5% pour 2020, critiqué par Third Point
car moins ambitieux qu'Unilever  ULVR.L   UNc.AS .
    Ce dernier a fait état la semaine dernière d'une croissance
sous-jacente de ses ventes de 1,9% au deuxième trimestre, une
performance jugée décevante, mais le géant anglo-néerlandais a
dit anticiper une amélioration de ses résultats au second
semestre en raison d'une hausse de ses prix.  
    Le bénéfice net de Nestlé a progressé de 19% à 5,8 milliards
de francs suisses et le bénéfice par action a bondi lui de 20%
en raison d'une plus-value exceptionnelle liée à la vente de son
activité de confiserie aux Etats-Unis. 
    Le titre prenait 0,95% à 80,66 francs suisses en Bourse de
Zurich, vers 7h15 GMT. Il a perdu presque 5% depuis le début de
l'année mais se traite encore à des PER élevés.
    

 (Silke Koltrowitz
Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par
Wilfrid Exbrayat)
 

Valeurs associées

Euronext Amsterdam +1.11%
Euronext Paris +0.84%
LSE +1.62%
SIX Swiss Exchange +1.19%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer