Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mines d'or : quelles actions acheter en Bourse après la flambée de l'or ?
Le Revenu17/09/2020 à 07:28

Le 4 août dernier, l'or a franchi la barre des 2.000 dollars l'once. (© DR)

Les grandes compagnies aurifères profitent de la hausse du métal jaune. Et le cash s'accumule sur leurs comptes en banques. Voici une sélection de valeurs pour profiter de la croissance attendue des dividendes.

Bien soutenues par la flambée du métal fin (l'once d'or a marqué un pic historique en août dernier à plus de 2000 dollars) les valeurs aurifères connaissent depuis le mois de mars un véritable regain d'intérêt de la part des investisseurs.

Depuis le début de l'année l'action du canadien Barrick s'est appréciée de 64% à la Bourse de Toronto, un rattrapage qui pourrait bien se poursuivre d'autant que le titre affiche encore un retard de performance de plus de 50% par rapport à l'indice TSX sur une période de 10 ans.

Des montagnes de cash

Et dans cet environnement porteur, les miniers devraient voir grossir leur FCF (free cash flow ou flux de trésorerie libre).

Selon Factset, le FCF de Barrick est estimé à 2,3 milliards de dollars US à la fin de l'année, soit le double de celui de 2019. A fin 2021, ce montant pourrait atteindre 3,15 milliards de dollars.

Pour le groupe russe Polyus, les analystes visent un FCF 2020 de 2 milliards de dollars (+75%), puis une progression de 20% l'année suivante.

Mais qu'est-ce que les miniers vont faire de leur montagne de cash ?

Le bureau d'étude d'UBS apporte des éléments de réponse dans une étude adressée à ses clients le 15 septembre 2020.

Bilans solides

« Avec des bilans généralement solides, la principale question que les sociétés aurifères

Lire la suite sur LeRevenu.com

Valeurs associées

Or
NYMEX +1.53%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

0.037 -3.14%
4796.16 +0.09%
0.4 +14.29%
11.71 +0.41%
4.34 -2.58%

Les Risques en Bourse

Fermer