Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lufthansa: La crise du transport aérien se poursuivra au moins jusqu'en 2024
Reuters06/08/2020 à 11:27

LUFTHANSA: LA CRISE DU TRANSPORT AÉRIEN SE POURSUIVRA AU MOINS JUSQU'EN 2024

BERLIN (Reuters) - Lufthansa, qui a affiché jeudi sa pire perte opérationnelle à 1,7 milliard d'euros au deuxième trimestre, a déclaré ne pas s'attendre à un retour du transport aérien à son niveau d'avant la crise avant 2024 au mieux.

Le nombre de passagers transportés par Lufthansa entre avril et juin a chuté de 96% en raison des mesures de confinement et des restrictions sur les déplacements, ce qui a entraîné un recul de son chiffre d'affaire trimestriel à 1,9 milliard d'euros, en baisse de 80%.

"Nous ne nous attendons pas à ce que la demande revienne au niveau d'avant la crise avant 2024", a déclaré le président du directoire Carsten Spohr, ajoutant qu'une "restructuration de grande envergure" serait inévitable.

Le groupe allemand, qui souhaite rembourser l'aide publique de neuf milliards d'euros dont il a bénéficié et limiter ses pertes pendant la pandémie, a annoncé le mois dernier une réduction de 20% des postes de direction et la suppression de 1.000 emplois administratifs.

Lufthansa, maison mère des compagnies Austrian Airlines, Brussels Airlines, et Swiss International Air Lines, vise aussi à supprimer 22.000 postes à temps plein.

Le groupe allemand a également annoncé son objectif d'augmenter de près de 40% le nombre de ses vols court et moyen-courriers au troisième trimestre, et de près de 20% pour les long-courriers.

Pour le quatrième trimestre, le groupe prévoit une hausse de 55% de vols court et moyen-courriers et de 50% de vols long-courriers.

Son concurrent Air France-KLM, qui a bénéficié du soutien financier des gouvernements français et néerlandais, a annoncé la semaine dernière prévoir une reprise de vols à hauteur de deux tiers avant la fin de l'année.

Lufthansa s'attend à une perte opérationnelle ajustée au second semestre et à une baisse significative de son bénéfice opérationnel pour l'ensemble de l'année en raison de l'exploitation très limitée d'importantes liaisons long-courriers.

(Caroline Copley, Ilona Wissenbach, version française Anait Miridzhanian)

Valeurs associées

XETRA +1.58%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer