Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Libérer le potentiel de l'hydrogène vert
information fournie par TRIBUNE LIBRE02/09/2020 à 14:55

TRIBUNE LIBRE. Par Sara Cattano, analyste financier chez Edmond de Rothschild

Les piles à combustible se sont avérées être de meilleures solutions que les batteries lithium-ion dans diverses applications de transport, notamment dans les transports longue distance et les transports lourds. (Crédits photo : Adobe Stock)

Les piles à combustible se sont avérées être de meilleures solutions que les batteries lithium-ion dans diverses applications de transport, notamment dans les transports longue distance et les transports lourds. (Crédits photo : Adobe Stock)

S'il n'a pas tenu toutes ses promesses dans le passé, l'hydrogène est devenu un thème d'investissement à intégrer dans un portefeuille diversifié.

L'utilisation de l'hydrogène est un moyen efficace de stocker de l'énergie. Cependant, l'hydrogène ne se trouve pas à l'état naturel et doit être fabriqué. Jusqu'à présent, son précieux potentiel en tant que vecteur d'énergie n'a été que peu exploité, notamment en raison de son processus de fabrication industriel ayant à l'origine une mauvaise empreinte carbone (on parle alors d'hydrogène gris). En produisant de l'hydrogène à partir d'énergies renouvelables (hydrogène vert), nous pouvons lui envisager un meilleur destin en l'utilisant non seulement comme matière première verte pour aider les usines chimiques et raffineries à réduire leur empreinte carbone, mais aussi dans une variété de nouvelles applications, qui permettront de participer à une véritable décarbonisation de l'économie.

Par exemple, les technologies de l'hydrogène et des piles à combustible peuvent augmenter la flexibilité opérationnelle de la production d'énergie renouvelable, ce qui demeure nécessaire pour accroître leur contribution au réseau électrique. A cette fin, ces technologies peuvent être intégrées dans les parcs solaires et éoliens en utilisant l'électricité excédentaire pour créer de l'hydrogène qui alimentera les piles à combustible permettant alors la génération d'électricité en temps voulu. En outre, l'hydrogène peut être stocké et transporté, ce qui permettra de disposer d'énergie loin de sa source et de relier différents secteurs énergétiques.

Les applications de l'hydrogène s'étendront à divers et importants secteurs qui restent difficiles à électrifier et dépendent des combustibles fossiles, tels que le transport maritime, la production de fer et d'acier et le chauffage des bâtiments. Les piles à combustible représentent des solutions déjà viables dans la fourniture de chauffage et d'électricité pour les bâtiments ou les centrales électriques.  En outre, elles se sont avérées être de meilleures solutions que les batteries lithium-ion dans diverses applications de transport, notamment dans les transports longue distance et les transports lourds.

Pour que cette transition puisse avoir lieu, le prix de l'hydrogène vert doit être compétitif par rapport aux alternatives à faible teneur en carbone ou par rapport aux combustibles fossiles. Aujourd'hui, nous avons une vision plus claire de ce qu'il faut en termes d'augmentation de production et d'intégration technologique pour parvenir à des prix plus bas. Le potentiel de croissance du marché de l'hydrogène est très important et de nombreux acteurs industriels ont commencé à y faire des investissements. Les projets d'hydrogène vert prévus jusqu'en 2025 représentent une croissance 12 fois supérieure à la capacité embryonnaire installée aujourd'hui. Cette trajectoire continuera dans les deux prochaines décennies si les plans de développement à long terme actuellement en discussion dans de nombreux pays sont mis en œuvre comme prévu. Cela est d'autant plus probable que plusieurs gouvernements ont mis en place des politiques claires avec un soutien financier à cette phase de transition.

A cela s'ajoute une nécessité d'intégration des autres gaz à faible teneur en carbone telles quelles l'hydrogène bleu et le biométhane comme solutions complémentaires dans la voie de la décarbonisation du système énergétique.

L'hydrogène ne date pas d'hier et a déçu par le passé,  pourquoi devrait-il en être autrement cette fois-ci ? Premièrement, les enjeux environnementaux n'ont jamais été aussi prioritaires et sont désormais universellement reconnus. Nous savons qu'il sera impossible d'atteindre les objectifs climatiques à horizon 2050 sans sources d'énergie alternatives complémentaires à l'électrification. C'est pourquoi, malgré la baisse du coût des combustibles fossiles, l'hydrogène et les autres gaz renouvelables sont à nouveau sérieusement envisagés.

Deuxièmement, aider à la création d'un écosystème de l'hydrogène est un moyen durable de relancer la croissance pour les gouvernements en promouvant l'expertise industrielle existante en matière d'électrolyseurs et de technologies liées à l'hydrogène.

Enfin, la dernière décennie n'est pas passée en vain. L'énergie renouvelable s'est imposée et son coût a diminué. Nous savons désormais que la feuille de route et les investissements nécessaires pour développer l'hydrogène et le rendre économiquement compétitif sont certes ambitieux mais réalisables.

En tant qu'investisseurs financiers, nous voyons les entreprises opérant en amont de la chaîne de valeur comme étant les plus grands bénéficiaires des investissements prévus pour augmenter la production d'hydrogène, soit les fournisseurs d'électrolyseurs, de cylindres et les développeurs de piles à combustible. Même si de nombreuses sociétés spécialisées dans l'hydrogène sont des entreprises de petite capitalisation, les grandes entreprises qui participent à la mise en place de l'infrastructure nécessaire ne doivent pas être ignorées. Ces leaders du marché sont des fournisseurs de technologies essentielles et représentent des moyens intéressants d'être exposés à ce thème.

Au final, l'hydrogène est un thème d'investissement prometteur à moyen et long terme qui s'intègre bien dans un portefeuille diversifié.

Valeurs associées

Euronext Paris -2.71%

1 commentaire

  • 09 septembre09:48

    Commentaire d'un financier, .... Les problèmes à résoudre ne sont pas technologiques ou financiers, mais ils relèvent de la physique et de l'arithmétique toute simple, ....


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.