1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les investisseurs restent à l'écart des actifs risqués
Newsmanagers07/06/2019 à 15:00

(NEWSManagers.com) - Les semaines se suivent sur le marché mondial des fonds et les investisseurs continuent de rester à l'écart des actions malgré une timide tentative de retour récemment. Ils ne seraient toutefois pas encore assez pessimistes pour déclencher un signal d'achat, estiment les analystes dans la dernière étude hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch. Sur l'ensemble de la semaine au 29 mai, les fonds dédiés aux actions ont enregistré plus de 10 milliards de dollars de sorties nettes alors que les fonds obligataires ont encore attiré 6,9 milliards de dollars, affichant ainsi une 21ème semaine consécutive de flux nets positifs, selon l'étude hebdomadaire qui reprend des données du spécialiste de l'évolution des flux dans le monde EPFR Global.

Depuis le début de l'année, les fonds obligataires ont engrangé 165 milliards de dollars alors que les fonds actions marquent un solde négatif de 145 milliards de dollars. Il faut dire que les craintes de récession et la persistance des tensions commerciales entre Washington et Pékin n'incitent pas particulièrement à l'optimisme. Selon les analystes de Bank of America Merrill Lynch, il faut toutefois s'attendre à une rapide résolution du différend commercial si dans le sillage de la baisse des exportations de plus de 8% au cours des six derniers mois, le chômage venait à augmenter dans les " swing states" les plus importants, les Etats qui font pencher la balance lors des élections américaines.

En attendant, la Maison Blanche use et abuse de la menace commerciale et la semaine s'est terminée sur des sorties nettes de 8,4 milliards de dollars pour les fonds dédiés aux actions américaines. Statu quo du côté européen, avec des rachats dans les fonds d'actions de la région pour un montant de 1,8 milliard de dollars. Les fonds d'actions émergentes accusent une sixième semaine consécutive de dégagements pour un montant de près de 2 milliards de dollars. Seule exception notable, les fonds d'actions japonaises qui ont attiré 2 milliards de dollars.

Sur le front obligataire, les fonds dédiés aux titres en catégorie d'investissement (" IG" ) restent en haut de l'affiche avec des entrées nettes de 6,1 milliards de dollars. En revanche, les fonds d'obligations high yield enregistrent des sorties nettes de 3 milliards de dollars. Les fonds de dette émergente restent dans le rouge pour la troisième semaine consécutive, avec des sorties nettes de 0,5 milliard de dollars

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer