Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Les dégagements massifs sur les actions ne profitent pas aux obligations
information fournie par Newsmanagers26/10/2018 à 10:15

(NEWSManagers.com) -

Les investisseurs ont capitulé ces derniers jours alors que la saison des résultats trimestriels tendrait à confirmer la bonne santé des entreprises. Il faut dire aussi que les facteurs déstabilisants sont toujours là. Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine restent vives, les négociations sur le Brexit font du sur place et le budget italien préoccupe tant Bruxelles que les agences de notation. En outre, la Réserve fédérale américaine semble bien décidée à poursuivre sa politique monétaire restrictive qui pourrait déboucher sur un nouveau resserrement du coût du crédit.

Dans ce contexte, les fonds d'actions ont enregistré des sorties nettes massives de 15,8 milliards de dollars, selon l'étude hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch qui reprend des données du spécialiste de l'évolution des flux dans le monde EPFR Global. Les fonds d'actions américaines notamment ont subi des flux nets négatifs de 14,8 milliards de dollars, les plus importants des quatre derniers mois. Les analystes de BofA Merrill Lynch remarquent que les poids lourds de la cote donnent des signes de fatigue. Les financières affichent des sorties nettes de 11 milliards de dollars sur les 7 derniers mois, après une collecte cumulée de 32 milliards de dollars depuis début 2017.

Les fonds d'actions européennes ont affiché de sorties nettes de 4,8 milliards de dollars. Deux exceptions toutefois. Les fonds d'actions japonaises ont attiré 5,8 milliards de dollars, le montant le plus élevé depuis mars 2018, et les fonds d'actions émergentes ont enregistré des flux nets positifs de 2,3 milliards de dollars, les plus importants des sept derniers mois.

Les fonds obligataires, toutes catégories confondues, ont de leur côté subi des sorties nettes d'un peu plus de 8 milliards de dollars. Les fonds d'obligations en catégorie d'investissement (" IG " ) notamment ont terminé la semaine sur dégagements de plus de 6 milliards de dollars. Les fonds d'obligations high yield ont subi des retraits limités à 0,3 milliard de dollars tandis que les fonds de dette émergente accusaient des sorties nettes de 1,5 milliard de dollars.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.