Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Les 500 plus grosses sociétés de gestion dépassent les 100.000Md$ d' encours en 2019
information fournie par Newsmanagers27/10/2020 à 10:15

(NEWSManagers.com) - 2019 a été une année record pour l' industrie de la gestion d' actifs. Pour la première fois dans l' histoire du secteur, les 500 plus grosses sociétés de gestion au monde ont franchi la barre des 100.000 milliards de dollars d' encours dans des marchés relativement favorables avant que la crise Covid n'éclate en 2020. A fin décembre 2019, elles cumulaient 104.400 milliards de dollars d' encours selon l' étude annuelle du Thinking Ahead Institute (Willis Towers Watson) et du média américain Pensions & Investments.

Le montant des encours des 500 plus grosses sociétés de gestion au monde était en hausse de 14,8% sur un an glissant. Toutefois, cette progression n' a pas été vécue de la même manière selon les régions du globe. Les gestionnaires d' actifs basés au Japon ont connu la hausse d' actifs sous gestion la plus forte (+24,9% par rapport à fin 2018) suivis de ceux basés en Amérique du Nord (+20,3% par rapport à fin 2018). Chez les gestionnaires européens, britanniques inclus, la hausse a été moindre (+5,3% par rapport à 2018). Même chose pour leurs pairs classés dans la catégorie " reste du monde " (+4,5% par rapport à 2018). Les encours médians des gestionnaires du top 500 étaient de 49,9 milliards de dollars en 2019 (45,5Md$ en 2018).

Le top 20 des gestionnaires internationaux, qui comprend 15 compagnies américaines pour 5 européennes, a accueilli deux nouveaux membres fin 2019. Invesco et Morgan Stanley se sont respectivement invités en 16ème et en 19ème position, poussant hors du top 20 les filiales de gestion d' actifs d' Axa (10ème en 2018, 21ème en 2019) et de Deutsche Bank (13ème en 2018, 27ème en 2019). Goldman Sachs a, lui, repris sa place dans le top 10 (9ème en 2019) tandis que Capital Group a grimpé de deux rangs par rapport à l' an dernier (7ème en 2019). BNY Mellon et Amundi ont respectivement rétrogradé d' une et deux places, aux 8ème et 10ème positions. Le trio de tête restait inchangé depuis six ans : BlackRock, Vanguard et State Street Global Advisors. Il était suivi comme fin 2018 de Fidelity Investments, Allianz et JP Morgan Chase. A lui seul, le top 20 gérait 44.900 milliards de dollars d' encours, soit 43% des encours totaux fin 2019 (contre 38% en 2000 et 29% en 1995). Les fortunes ont été diverses en termes de hausse d' encours au sein de ce top 20. En effet, les gestionnaires américains ont vu leurs actifs sous gestion s' accroître de 30,1% tandis que leurs pairs européens ont vu leurs encours baisser de 17,8% en 2019.

Quatre hausses, deux entrées et dix baisses côté français

Une autre tendance ciblée par le Thinking Ahead Institute dans son rapport annuel demeure la consolidation rapide du secteur de la gestion d' actifs ces dix dernières années. Les auteurs soulignent ainsi que 232 sociétés de gestion ont disparu du classement entre 2009 et 2019. Côté français, on retrouvait 16 sociétés de gestion tricolores dans le classement des 500 plus gros gestionnaires d' actifs au monde fin 2019. Le gérant anti-benchmark Tobam en est sorti tandis que Comgest et Capital Fund Management y ont fait leur entrée à la 282ème place pour le premier et à la 486ème place pour le second. En un an, quatre sociétés de gestion ont grimpé dans le classement, à savoir BNP Paribas (de 16ème à 14ème), La Française (de 196ème à 188ème), Rothschild & Co (de 183ème à 180ème) et Tikehau Capital (de 339ème à 319ème). A contrario, Carmignac a connu la plus lourde chute (de 254ème à 276ème) suivi du Crédit Mutuel (de 192ème à 210ème) et de Groupama AM (de 139ème à 151ème). Ont également rétrogradé Oddo (de 208ème à 216ème), OFI AM (de 177ème à 183ème), Covea (de 142ème à 152ème), Société Générale (de 75ème à 79ème), La Banque Postale AM (de 80ème à 83ème), Natixis IM (de 21ème à 23ème) et Amundi (de 8ème à 10ème).

Parmi les enseignements d' un sondage mené auprès des sociétés de gestion non-américaines en parallèle de l' étude, on apprend que la moitié des gestionnaires interrogés a augmenté la diversité de genre et ethnique dans les postes à haute responsabilité. Aussi 84% d' entre eux ont-ils accru leurs ressources concernant la technologie et le big data l' an dernier quand 76% l' ont fait sur la cyber-sécurité. Le sondage suggère également que le niveau des frais de gestion a baissé selon 34% des gestionnaires interrogés contre 7% pour qui les frais de gestion ont connu une tendance haussière en 2019.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.