Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le syndrome italien fait souffrir les actions européennes
information fournie par Newsmanagers08/06/2018 à 11:30

(NEWSManagers.com) -

" Buy-the-dip" , dit le dicton. Le moins qu'on puisse dire est que les investisseurs ne sont pas précipités pour " acheter à la baisse" . Les flux ont été dans l'ensemble modérés durant la dernière semaine de mai. Avec une exception notable toutefois, celle des fonds d'actions européennes qui, dans la lignée des semaines précédentes, ont subi des sorties nettes de 4,5 milliards de dollars durant la semaine au 30 mai, selon l'étude hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch qui reprend des données du spécialiste de l'évolution des flux dans le monde EPFR Global. L'agitation politique en Italie a encore passablement perturbé les marchés et les investisseurs restaient très préoccupés en attendant un éventuel accord de gouvernement entre le parti anti-système Mouvement 5 Etoiles (M5S) et la Ligue d'extrême droite. Accord qui n'était pas intervenu en milieu de semaine et qui faisait craindre la perspective de nouvelles élections en Italie.

Au cours des trois derniers mois, les fonds d'actions européennes ont ainsi affiché des sorties nettes de 29 milliards de dollars. En revanche, les investisseurs reviennent sur les actions américaines, ce qui laisse à penser d'ailleurs qu'une rotation des actions européennes vers les actions américaines est en cours, estiment les analystes de BofA Merrill Lynch. Sur les trois dernières semaines, les fonds d'actions américaines ont ainsi attiré 23 milliards de dollars, dont près de 6 milliards de dollars durant la semaine au 30 mai. Les fonds d'actions émergentes ont enregistré des sorties nettes de 2 milliards de dollars, les plus importantes depuis décembre 2016. Toutes zones géographiques confondues, les fonds d'actions ont engrangé seulement 3 milliards de dollars.

Côté obligataire, la semaine s'est soldée par des sorties nettes de 1,1 milliard de dollars. Les fonds d'obligations en catégorie d'investissement ont enregistré des sorties nettes pour la deuxième semaine consécutive, cette fois à hauteur de 1,2 milliard de dollars. Dans la lignée des semaines précédentes, les fonds d'obligations à haut rendement ont enregistré des sorties nettes de 1,5 milliard de dollars. Les dégagements (0,4 milliard de dollars) ont été plus limités sur les fonds d'obligations émergentes néanmoins boudés par les investisseurs pour la sixième semaine consécutive.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.