1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le secteur financier britannique est confronté à une crise des talents
Newsmanagers02/05/2019 à 10:15

(NEWSManagers.com) -

Les deux tiers de la population britannique n' envisageraient pas d' accepter un travail dans les services financiers, principalement parce qu' ils jugent la finance " ennuyeuse " , montre une étude de KPMG UK. Cela n' empêche pas les salariés du secteur de la finance d' être plus heureux que la moyenne : 87 % des employés de la banque, l' assurance ou la gestion d' actifs indiquent qu' ils aiment leur emploi, contre 82 % des travailleurs des autres secteurs.

Leur principal motif de satisfaction est la rémunération. Interrogés sur leur motivation, les salariés de la finance sont plus d' un tiers (31 %) à citer la rémunération. L' intérêt et les opportunités de promotion arrivent deuxième et troisième. Dans les autres secteurs, la rémunération est mentionnée par 16 % des salariés.

KPMG montre aussi que 41 % des employés des services financiers ont des parents qui ont travaillé dans le même secteur, contre 12 % pour les autres secteurs. Cela illustre un manque de mobilité sociale.

" Il y a clairement un fossé entre ce que le public pense et la réalité de travailler dans les services financiers " , commente Tim Howarth, responsable du conseil dans les services financiers de KPMG. " C' est un sujet qu' il faut affronter si nous voulons attirer un ensemble varié de compétences et d' expériences dont le secteur a besoin pour braver les changements qui se produisent dans les services financiers et la société. La technologie et l' engagement clients sont une priorité pour la plupart de mes clients, donc les gens qui travaillent dans le retail, les loisirs ou les technologies de l' information pourraient avoir beaucoup de choses à offrir. Mais le secteur a un problème d' image qui rebute ces talents " .

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer