1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le secteur de la mode s'engage pour l'environnement lors du G7
Reuters02/09/2019 à 14:05

 (Correction d'une dépêche publiée le 23 août pour ôter LVMH de
la liste des entreprises signataires)
    PARIS, 23 août (Reuters) - Les plus grands noms du secteur
de la mode ont annoncé vendredi la signature d'un pacte en
faveur de l'environnement, texte qui sera présenté aux chefs
d'Etat des pays du G7, réunis pour un sommet de trois jours à
Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) à partir de samedi.
    Ce "Fashion Pact" a été signé par 32 entreprises, dont
Hermès  HRMS.PA , Kering  PRTP.PA , Adidas  ADSGn.DE , Burberry
 BRBY.L , Nike  NKE.  ou encore Inditex  ITX.MC .
    Les signataires du pacte ont défini trois domaines d'actions
: la lutte contre le réchauffement climatique, la restauration
de la biodiversité et la protection des océans.
    La crise du climat figurera en bonne place dans les
discussions entre les pays du G7, qui devraient signer
formellement ce week-end la charte en faveur de la biodiversité
- qui ne contient pas d'engagements contraignants - dévoilée
lors du G7 des ministres de l'Environnement, début mai, à Metz.
 
    Les feux ravageant actuellement la forêt amazonienne, zone
considérée comme essentielle dans la lutte contre cette crise,
dramatisent encore un peu plus les questions liées à
l'environnement.
    Le président français Emmanuel Macron et le secrétaire
général de l'Onu Antonio Guterres ont tous les deux fait part de
leur préoccupation à l'égard de ces incendies, qui ont atteint
un nombre record depuis le début de l'année.
    Cela a conduit le président brésilien Jair Bolsonaro à
demander jeudi aux puissances étrangères de ne pas s'immiscer
dans la question de l'Amazonie.  

 (Benoit Van Overstraeten pour le service français)
 

Valeurs associées

Euronext Paris +1.36%
Euronext Paris +0.75%
Euronext Paris -0.32%
LSE +3.33%
XETRA +0.13%
Sibe +0.48%
NYSE -1.13%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer