Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Le bénéfice annuel de Kingfisher dépasse les attentes malgré la baisse post-pandémie
information fournie par Reuters 21/03/2023 à 11:54

Le logo de Castorama, une enseigne de Kingfisher à Ezanville, en France

Le logo de Castorama, une enseigne de Kingfisher à Ezanville, en France

LONDRES (Reuters) - Kingfisher, propriétaire en France des enseignes Castorama et Brico Dépôt, a dépassé mardi les attentes pour son bénéfice annuel, malgré une baisse de 20% par rapport au résultat record l'année précédente, dopé dans le cadre de la pandémie de coronavirus.

Le groupe britannique de grande distribution a déclaré mardi avoir réalisé un bénéfice avant impôts de 758 millions de livres (865.9 millions d'euros) pour l'exercice clos le 31 janvier 2023, au-dessus d'un consensus de 741 millions de livres et en ligne avec une prévision de 730-760 millions de livres.

Le titre Kingfisher était en hausse de 0,7% à 09h08 GMT à la Bourse de Londres, après avoir pris jusqu'à 3,4% en début de séance.

Le chiffre d'affaires a baissé de 0,7% à taux de change constant, à 13,06 milliards de livres, et de 2,1% à périmètre comparable.

La crise sanitaire liée au COVID-19 a déclenché l'engouement pour le bricolage, les gens étant contraints de passer plus de temps chez eux, avec moins de possibilités de loisirs et de voyages, ce qui a entraîné un bénéfice de 949 millions de livres en 2021-22.

En 2022, la hausse des taux d'intérêt, l'inflation et l'augmentation des factures d'énergie ont pesé sur les dépenses de consommation au Royaume-Uni et en Europe, même si les ventes de produits de bricolage continuent d'être soutenues par le télétravail et l'investissement des clients dans des produits permettant d'économiser l'énergie.

Kingfisher, dont l'action est en hausse de 16% depuis de début de l'année, a dit être en accord avec les prévisions moyennes des analystes pour son exercice 2023-24 d'un bénéfice avant impôt de 633 millions de livres.

Le groupe a ajouté être bien positionné pour aborder l'exercice actuel, citant des tendances de ventes sous-jacentes résilientes en début d'année.

L'entreprise a toutefois indiqué s'attendre à ce que les conditions météorologiques défavorables et une base de comparaison élevée en Pologne aient un impact sur le mois de mars.

"Nous sommes confiants à la fois dans la croissance de notre secteur d'activité et, grâce à notre stratégie, dans notre capacité à croître plus rapidement que nos marchés", a déclaré le directeur général Thierry Garnier.

Kingfisher a également annoncé de nouvelles priorités financières à moyen terme, qui se concentrent sur la croissance, la génération de cash et des retours plus élevés pour les actionnaires.

Le groupe prévoit également d'annoncer un nouveau programme de rachat d'actions, lorsque celui de 300 millions de livres en cours sera complété.

(Reportage James Davey ; rédige par Sarah Young et Louise Heavens ; version française Diana Mandiá, édité par Kate Entringer)

Valeurs associées

271,90 GBX LSE +0,93%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.