1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La prudence domine à Wall Street avec Jackson Hole et le commerce
Reuters23/08/2018 à 16:06

WALL STREET OUVRE AUTOUR DE L'ÉQUILIBRE

(Reuters) - La Bourse de New York oscille autour de l'équilibre jeudi dans les premiers échanges et la séance s'annonce une nouvelle fois prudente sur fond de tensions commerciales sino-américaines et à quelques heures de l'ouverture de la réunion des banquiers centraux à Jackson Hole.

L'indice Dow Jones est quasi stable à 25.736,08 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,14% à 2.865,95 points et le Nasdaq Composite avance de 0,39% à 7.920,89 points.

Malgré les négociations en cours, les Etats-Unis et la Chine se sont mutuellement imposé ce jeudi des droits de douane de 25% sur l'équivalent de 16 milliards de dollars d'importations.

L'escalade des tensions commerciales entre les deux plus importantes puissances mondiales préoccupent les responsables la Réserve fédérale (Fed), inquiets de l'impact sur les groupes et les ménages américains, ont montré les "minutes" de la Fed mercredi.

Les membres du comité de politique monétaire ont également discuté de la possibilité de relever assez rapidement les taux d'intérêt afin d'éviter que la croissance économique des Etats-Unis ne devienne excessive.

Esther George, la présidente de l'antenne de Kansas City a déclaré lors d'entretiens à la presse que la Fed devrait procéder à deux autres hausses de taux cette année et probablement l'an prochain.

La prudence des investisseurs s'explique également par l'ouverture de la réunion annuelle des banquiers centraux à Jackson Hole, dans le Wyoming, au cours de laquelle Jerome Powell, le président de la Fed, doit prononcer vendredi un discours très attendu.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à 10 ans est quasiment inchangé à 2,818%.

Le dollar gagne 0,25%, s'éloignant du plus bas de trois semaines touché la veille, soutenu par les perspectives de remontée des taux de la Fed et les incertitudes autour des démêlés judiciaires de deux anciens conseillers de Donald Trump.

L'EUROPE SANS TENDANCE

Les marchés européens n'ont pas réagi à la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne; lors de leur réunion de fin juillet, les responsables de la BCE ont jugé que la montée du protectionnisme constituait le principal risque pour l'économie de la zone euro.

A l'heure de l'ouverture de New York, les Bourses européennes évoluaient sans grand changement : le Stoxx 600 et le Dax à Francfort étaient pratiquement stables tandis que le CAC 40 à Paris gagnait 0,14%.

A l'agenda économique américain, les inscriptions au chômage ont diminué la semaine dernière, ce qui suggère que les tensions commerciales entre les Etats-Unis et ses partenaires n'ont pour le moment pas d'impact sur le marché du travail.

Parmi les hausses notables à Wall Street, Alibaba avance de 4,29% après avoir annoncé des ventes trimestrielles meilleures qu'attendu.

Son concurrent JD.com en profite et s'adjuge 1,7%.

Le conglomérat industriel Honeywell gagne 1,4% après avoir relevé ses prévisions de bénéfice annuel pour la quatrième fois cette année et annoncé que la scission de deux de ses filiales lui rapporterait trois milliards de dollars.

A l'inverse, le titre L Brands chute de 8,12%, le groupe propriétaire de Victoria's Secret ayant réduit sa prévision de bénéfice annuel.

Les cours du pétrole reculent, l'escalade commerciale entre les Etats-Unis et la Chine occultant la baisse plus forte que prévu des stocks américains. Le Brent perd 0,45% à 74,44 dollars le baril et le brut léger américain se traite sous 67,50 dollars.

(Édité par Marc Angrand)

Valeurs associées

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

42.47 +2.54%
4875.93 +1.70%
CGG
1.502 +3.94%
1.1361 -0.08%
1.786 -0.03%

Les Risques en Bourse

Fermer