Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L'AMF a retiré 14 agréments de gestionnaires en 2021
information fournie par Newsmanagers25/05/2022 à 10:15

(NEWSManagers.com) - A l'occasion de la publication de son rapport annuel 2021, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a communiqué sur le chiffre définitif de sociétés agréées en France en 2021 et celles qui ont eu un retrait d'agrément. L'autorité a ainsi donné son agrément à 42 nouvelles sociétés l'an dernier (contre 43 en 2020 et 45 en 2019) et l'a retiré à 14 sociétés, dont un à l'initiative de l'AMF.

La France comptait à fin décembre 708 sociétés agréées, soit un niveau "historique" en progression nette de 28 unités, après un exercice 2020 également très prolifique (+23).

Les créations sont portées par des projets relatifs au capital investissement et à l’infrastructure, qui représentent 38 % des agréments, suivis d’assez loin par l’immobilier et la gestion traditionnelle. Contrairement aux deux années précédentes, les grands groupes ont été aussi nombreux que les entrepreneurs à demander de nouveaux agréments.

Concernant les retraits, l'AMF juge que leur volume a été "faible". Elle explique par ailleurs que " les motifs de retrait sont relativement identiques d’année en année, avec une proportion à peu près équivalente de retraits provenant soit d’un rapprochement ou d’une réorganisation du groupe soit d’un défaut d’activité, confirmant une très timide consolidation du secteur".

L'AMF a également fait un focus sur le retrait d'agrément porté à son initiative. Il concerne la société de gestion bretonne Nestadio Capital dont Newsmanagers avait révélé début janvier la mise en liquidation. L'AMF explique ainsi que la société de gestion des fonds d’investissement de Bretagne (connue sous le nom commercial de « Nestadio Capital ») a, au cours des années précédentes, fait l’objet d’une sanction disciplinaire de la part de la Commission des sanctions de l’AMF et d’un retrait d’agrément prononcé par le Collège. L’administrateur provisoire désigné par le Collège de l’AMF pour se substituer à la direction de la société a pu amorcer en 2021 le processus de liquidation des fonds gérés par la société, mais ce processus n’a pas pu être finalisé avant l’état de cessation de paiement de Nestadio Capital.

Le 21 décembre 2021, le tribunal de commerce de Lorient a alors été saisi pour prononcer la liquidation judiciaire de la société de gestion sans poursuite d’activité. À la suite de l’arrêt de l’activité de la société, le président de l’AMF a, pour la première fois, fait usage, début 2022, de la faculté accordée par le code monétaire et financier de demander en justice la nomination d’un liquidateur au niveau des fonds. Le liquidateur aura pour mission d’achever la liquidation des fonds de Nestadio Capital.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.