Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

L'action Boeing décroche, le groupe ne s'attend plus à dégager de la trésorerie en 2024
information fournie par Boursorama avec AFP 24/05/2024 à 08:36

( AFP / PATRICK T. FALLON )

( AFP / PATRICK T. FALLON )

L'action de Boeing a décroché à Wall Street jeudi, en réaction à des déclarations du directeur financier du groupe Brian West, selon lequel le constructeur aéronautique ne prévoit plus de dégager de trésorerie lors de son exercice 2024.

Vers 17H00 GMT, le titre cédait 6,70%. Empêtré dans une série de difficultés, notamment un incident en vol le 5 janvier, le groupe a effacé environ un tiers de sa capitalisation boursière depuis le début de l'année.

"Nous nous attendons à puiser dans notre trésorerie plutôt qu'à la faire croître cette année", a déclaré M. West lors d'une conférence organisée par le cabinet Wolfe Research, à New York.

Le directeur financier a dit prévoir un flux de trésorerie positif (cash flow) au second semestre, mais qui sera insuffisant pour compenser le solde négatif des six premiers mois.

Lors de la présentation des résultats de l'avionneur, fin avril, M. West avait confirmé la prévision d'un flux de trésorerie positif sur 2024, à hauteur de moins de cinq milliards de dollars.

Boeing doit faire face à un ralentissement de ses cadences, lié à des difficultés structurelles mais aussi à des directives imposées par l'Agence américaine de régulation de l'aviation civile (FAA).

Après l'incident survenu le 5 janvier, quand la porte d'un appareil exploité par la compagnie Alaska Airlines s'est détachée en plein vol, la FAA a procédé à une inspection approfondie des sites du groupe.

Elle a ensuite imposé à l'entreprise de limiter à 38 exemplaires par mois la production de son avion vedette, le 737, alors que Boeing ambitionnait d'accélérer le rythme.

Sur les quatre premiers mois de l'année, le constructeur n'a livré que 107 appareils, dont 83 de la famille des 737.

Outre le manque de rentrées financières consécutif au ralentissement de sa production, Boeing a également dû indemniser plusieurs compagnies contraintes de maintenir au sol leur appareils 737 Max 9 après l'incident d'Alaska Airlines.

Jeudi, M. West a également indiqué que le groupe avait dû interrompre ses livraisons à la Chine à la suite d'un problème d'homologation d'une batterie au lithium par l'Agence chinoise de l'aviation civile (CAAC).

Le directeur financier a dit s'attendre à ce que ce développpement affecte négativement le flux de trésorerie de Boeing.

Valeurs associées

176,30 USD NYSE +0,75%

1 commentaire

  • 24 mai 08:45

    Petite baisse.
    Si AIRBUS avait eu la moitié du problème on aurait perdu 30%


Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.