Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

KPN refuse de commenter les "rumeurs" d'un rachat par EQT
Reuters08/04/2021 à 12:21

KPN REFUSE DE COMMENTER LES "RUMEURS" D'UN RACHAT PAR EQT

KPN REFUSE DE COMMENTER LES "RUMEURS" D'UN RACHAT PAR EQT

AMSTERDAM (Reuters) - Le groupe néerlandais de télécoms KPN a refusé jeudi de commenter un article de presse selon lequel des investisseurs privés, dont le groupe suédois de capital-investissement EQT, envisageraient une offre d'achat.

Une porte-parole de KPN a déclaré que la société ne commenterait pas les "rumeurs". EQT a refusé de commenter.

Selon des sources proches du dossier, citées par le Wall Street Journal, EQT préparerait une offre à 3 euros par action pour ce printemps, en partenariat avec le fonds Stonepeak Infrastructure, basé à New York.

Des informations de Reuters et de Bloomberg ont déjà fait état l'an dernier de l'intérêt de EQT pour KPN, dont le titre progressait de plus de 2% à la Bourse d'Amsterdam à la mi-journée.

Le groupe néerlandais a indiqué qu'il ne souhaitait pas être acheté et a mis en place un mécanisme pour se protéger d'une telle offre ("poison pills"), comme en 2013 lorsque la Fondation KPN, organisme indépendant disposant d'un droit de veto de fait sur les décisions stratégiques du groupe, était intervenue pour contrecarrer l'offre du géant mexicain des télécoms, America Movil.

America Movil détient une participation de 20% dans KPN.

Les réseaux de KPN ont été identifiés comme des infrastructures essentielles à la sécurité nationale, en vertu d'une loi entrée en vigueur en octobre 2020, et donnant au gouvernement néerlandais le droit d'opposer son veto à une prise de contrôle.

KPN a créé une coentreprise avec le géant des fonds de pension ABP pour construire des réseaux de fibre optique le mois dernier et possède quelques réseaux de fibre optique dans le sud des Pays-Bas et en Belgique.

(Toby Sterling et Supantha Mukherjee, version française Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

EQT
Tradegate 0.00%
Euronext Amsterdam -2.94%
Sibe 0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer