Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Infineon relève ses prévisions annuelles mais prudence sur le troisième trimestre
Reuters04/05/2021 à 12:29

INFINEON RELÈVE SES PRÉVISIONS ANNUELLES MAIS PRUDENCE SUR LE TROISIEME TRIMESTRE

INFINEON RELÈVE SES PRÉVISIONS ANNUELLES MAIS PRUDENCE SUR LE TROISIEME TRIMESTRE

BERLIN (Reuters) - Le fabricant de puces allemand Infineon a relevé mardi ses prévisions de chiffre d'affaires et de marges pour l'exercice en cours, indiquant que la demande dépassait largement l'offre et que la société continuait à investir dans des capacités supplémentaires.

Le groupe a toutefois prévenu que son activité sur le troisième trimestre de son exercice décalé serait freinée par des contraintes d'approvisionnement suite à un arrêt temporaire de son usine d'Austin, au Texas, après une tempête hivernale, et par des limitations de capacité dans les fonderies.

A la Bourse de Francfort, l'action Infineon reculait de plus de 4% dans la matinée.

Le principal fournisseur de semi-conducteurs de l'industrie automobile a relevé ses prévisions de chiffre d'affaires pour l'année se terminant le 30 septembre à un point médian de 11 milliards d'euros, contre 10,8 milliards auparavant.

La société munichoise prévoit désormais une marge bénéficiaire de 18%, contre 17,8% précédemment.

"Le marché des semi-conducteurs est en plein essor", a déclaré le président du directoire Reinhard Ploss, ajoutant que la demande dépassait largement l'offre dans la plupart des domaines.

"Les installations de fabrication d'Infineon fonctionnent à plein régime et nous continuons à investir dans des capacités supplémentaires."

Une reprise de la demande pour toutes sortes de produits, des smartphones aux voitures, après un effondrement causé par l'apparition de la pandémie de coronavirus, a perturbé les chaînes d'approvisionnement, notamment dans l'industrie automobile.

Des goulots d'étranglement existent dans les segments où Infineon s'appuie sur des fonderies, ou des fabricants sous contrat, a expliqué Ploss, en particulier dans les microcontrôleurs automobiles et les produits utilisés dans l'internet industriel.

Ces fonderies n'ont pas assez investi pour faire face à la situation, a indiqué le dirigeant qui s'attend à ce que les contraintes d'approvisionnement sur son segment automobile s'atténuent au second semestre de cette année.

"Nous sommes déterminés à soutenir nos clients de la meilleure façon possible et nous nous attendons à ce que les contraintes d'approvisionnement s'atténuent progressivement au cours du second semestre de 2021, l'essentiel de la capacité à rattraper le volume perdu se situant maintenant en 2022", a déclaré Reinhard Ploss aux analystes.

Infineon a fait état d'un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros au deuxième trimestre, en hausse de 3% par rapport au trimestre précédent et de 36% par rapport à la même période de l'année précédente, dépassant les prévision des analystes qui tablaient en moyenne sur 2,63 milliards d'euros.

Pour le troisième trimestre, la société s'attend à un chiffre d'affaires de 2,6 milliards à 2,9 milliards d'euros.

(Douglas Busvine, version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

XETRA -1.32%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer