Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hamish Chamberlayne, Janus Henderson : « Il doit y avoir une connexion entre vos convictions et votre façon d'investir »
Boursorama17/09/2020 à 18:50

Hamish Chamberlayne, Janus Henderson : « Il doit y avoir une connexion entre vos convictions et votre façon d'investir »

Hamish Chamberlayne, Janus Henderson : « Il doit y avoir une connexion entre vos convictions et votre façon d'investir »

Vrai pionnière de l'investissement durable avec une stratégie dont les bases ont été posées il y a près trente ans, la société de gestion anglo-américaine Janus Henderson propose son expertise via plusieurs fonds dont Horizon Global Sustainable Equity Fund. Centré autour de dix thèmes d'investissement liés au développement durable (énergie verte, santé etc.), ce fonds actions durables affiche une performance de 22.7% depuis son lancement en mai 2019 contre 7,13% pour son indice de référence, le MSCI World (1). Le gérant du fonds, Hamish Chamberlayne explique comment la philosophie d'investissement durable définie par Janus Henderson se reflète concrètement dans ses choix de gestion.

Boursorama : La stratégie Global Sustainable Equity de Janus Henderson peut se targuer d'avoir été un précurseur de l'investissement durable avec des principes et une stratégie définis dès 1991. Qu'est-ce qui a forgé votre conviction à l'époque et comment a-t-elle évolué à travers le temps ?

Hamish Chamberlayne : Notre stratégie d'investissement durable a été fondée dans la foulée du premier rapport sur le développement économique durable des Nations unies en 1987, connu sous le nom de rapport Bruntland. Le rapport a défini le développement durable comme « un développement économique qui répond aux besoins présents sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire ses propres besoins. » C'est de cette définition qu'a découlé notre approche et notre stratégie et qui a guidé la construction du portefeuille. Bien sûr, nous ne sommes pas statiques et notre cadre a évolué pour prendre en compte des publications comme les 17 objectifs de développement durables établis par les Nations unies en 2015 mais notre ADN de départ reste le même.

Boursorama : Vous avez quatre piliers dans votre stratégie : l'impact positif, à travers dix thèmes d'investissement, le « do no harm » avec lequel vous excluez certaines sociétés qui ont un impact négatif sur leur environnement. Le « triple bottom line », et un portefeuille actif et engagé (lire nos Principes d'investissement pour en savoir plus). Pouvez-vous nous détailler concrètement votre approche sur les piliers 2 et 4 : l'exclusion et l'engagement...

Hamish Chamberlayne : Nous avons une façon très précise de définir les impacts positifs que nous recherchons et les impacts négatifs que nous excluons. Nous excluons par exemple les sociétés impliquées dans la production d'alcool et de tabac, celles qui exploitent et raffinent des énergies fossiles. Et nous mettons des seuils très clairs où ce type d'activité ne doit pas dépasser 5% du chiffre d'affaires de la compagnie. Et pour être sûrs que ces critères sont respectés, nous avons notre propre équipe de recherche et nous utilisons également les données d'agences d'analyse ESG reconnues comme Vigeo Eiris. Concernant le pilier quatre, c'est la seule façon dont nous concevons notre travail. Aucune société n'est parfaite : beaucoup doivent entre progresser et pour cela nous nous engageons à leur côté pour comprendre leur stratégie dans un esprit de partenariat et de collaboration. Cette volonté du management d'engager de façon constructive la discussion avec nous est un critère très important dans notre décision d'investissement. 

Boursorama : Une question que vous avez déjà dû entendre mais que se pose souvent l'investisseur individuel. Est-ce que le fait d'exclure des sociétés de votre horizon d'investissement n'est pas un inconvénient pour la performance du fonds ?

Hamish Chamberlayne : C'est une question qu'on nous posait beaucoup il y a dix ans mais maintenant je pense que la situation s'est totalement inversée. Les critères de développement durables que nous appliquons sont plus à même de générer de la richesse que d'en faire perdre. Les entreprises qui affichent un mauvais profil en termes de critères ESG représentent un risque plus élevé pour l'investisseur, surtout dans une optique d'investissement de moyen long terme.

Boursorama : on assiste à une avalanche de nouveaux fonds présentés comme ISR, ESG, investissement durable. L'investisseur individuel est parfois un peu perdu et peut être tenté de penser qu'il n'y a pas grand-chose de tangible derrière l'offensive marketing actuelle. Que diriez-vous pour les convaincre de l'authenticité de votre approche ?

Hamish Chamberlayne : C'est une thématique d'investissement très vaste et très complexe et c'est vrai que c'est parfois intimidant pour l'investisseur individuel. Mais il y a deux choses simples à retenir pour lui : la transparence et la cohérence de l'approche. Et c'est ce qui nous caractérise : une transparence totale sur la façon dont nous choisissons les sociétés que nous incorporons à notre portefeuille. Transparence aussi sur les principes d'investissement et les thèmes qui sont clairement exposés, codifiés et détaillés chez nous. Transparence enfin via les rapports trimestriels que nous effectuons pour expliquer notre stratégie. La cohérence de l'approche, elle, vient de notre capacité à démontrer et à mesurer ce que nous avons réussir à accomplir en fonction de nos objectifs. 

Boursorama : Le fonds Horizon Global Sustainable Equity s'est très bien comporté pendant la crise du Covid-19. Cela peut-il être un accélérateur des tendances que vous accompagnez ?

Hamish Chamberlayne : Oui, nous sommes très heureux de la performance du fonds sur la période [NDLR : +6,1% depuis le début de l'année pour un repli de 6,3% pour le MSCI World (2)] et oui, je pense que cette crise est venue souligner l'importance de certaines tendances qui sont primordiales à nos yeux. La première c'est celle d'une transition durable vers une économie bas carbone. C'est un point auquel nous faisons très attention et ça ne consiste pas juste à exclure les producteurs d'énergie fossile ! Le phénomène s'étudie sur toute la chaine de valeur. Il s'agit d'un enjeu complexe qui va avoir des impacts multiples avec des grands gagnants mais aussi des perdants. L'autre tendance qui va s'accélérer avec la crise récente, c'est bien entendu la digitalisation de l'économie. La période que nous venons de vivre a prouvé que nous pouvions continuer à travailler tout en réduisant notre impact sur l'environnement avec, par exemple, moins de déplacements.

Boursorama : Beaucoup de fonds se lancent désormais sur la thématique ESG avec des critères très stricts auxquels un nombre parfois restreint de sociétés peut répondre. Vous n'avez pas peur d'une bulle de valorisation à venir dans l'ISR dans un futur proche ?

Hamish Chamberlayne : Non je ne suis pas inquiet. Nous sommes un fonds global et notre univers d'investissement est large, il se compose de 1.500 sociétés. Sur ces 1.500 sociétés, nous n'en retenons que 50 à 70.  Ceci étant dit, nous sommes très attentifs à la valorisation des titres en portefeuille et nous faisons preuve d'une grande discipline sur le sujet. Prenez Tesla, c'est une société sur laquelle nous avons réduit notre position récemment à la suite de la très bonne performance de la valeur. Nous en avons toutefois conservé une partie car nous sommes persuadés que l'entreprise est toujours en phase avec la tendance à long terme de transition vers une économie à faible intensité de carbone, qui est un thème clé de notre approche d'investissement. Nous n'hésiterons pas à procéder à des achats tactiques pour renforcer notre position quand l'occasion se présentera.

Boursorama : Vous parlez de Tesla, à titre d'exemple, pourriez-vous nous donner deux autres noms d'entreprises qui sont de parfaits exemples de votre stratégie d'investissement durable ? 

Hamish Chamberlayne : En premier je choisirais l'américain Autodesk. L'éditeur est le leader mondial des logiciels de conception utilisés par les architectes et les ingénieurs. Les solutions proposées par Autodesk leur permettent de mesurer et d'optimiser l'impact social et environnemental de leurs créations, ce qui a un énorme impact dans la vie de tous les jours. C'est aussi une entreprise qui conquiert de nouveaux marchés et affiche une belle visibilité de sa croissance. Plus proche de l'investisseur européen, je pourrais citer Schneider Electric. L'équipementier français a une stratégie très claire dans la transition vers le bas carbone et nous sommes investisseurs depuis longtemps dans le groupe.

Boursorama : Je suis surpris de retrouver Nike dans votre sélection de valeurs à impact positif alors que la société a encore récemment été épinglée dans le dossier du travail forcé en Chine et que l'impact environnemental de ses produits est très débattu.

Hamish Chamberlayne : Reprenons nos principes de sélection. L'équipementier sportif fait d'un de nos dix thèmes d'investissement liés au développement durable : la qualité de vie, tout comme Adidas, parce que ses produits contribuent à une vie plus active et plus saine. Sur l'aspect environnemental, il y a eu des progrès énormes effectués sur les dix dernières années, Nike et Adidas ont une politique très ambitieuse sur le sujet entre suppression des produits toxiques entrant dans la composition de leur produits ou réutilisation des matériaux récupérés au début du cycle de fabrication. Et sur l'aspect social, ils peuvent encore progresser mais ils ont une « supply chain » très longue parfois compliquée à contrôler de bout en bout malgré des directives très claires et transparentes. Mais c'est vrai, il y a encore des controverses, c'est aussi là ou notre politique d'engagement actif prend tout son sens.

Boursorama : on sait la jeune génération très concernée par les thématiques de l'environnement et de la justice sociale. On constate aussi qu'une majorité de cette génération est indifférente voire, notamment en France, hostile aux placements financiers. Est-ce que l'ISR en général et votre fonds en particulier pourrait les réconcilier avec l'épargne financière ?

Hamish Chamberlayne : Je l'espère sincèrement s'ils voient le rationnel derrière notre façon d'investir et, encore une fois, la transparence avec laquelle nous le faisons. Vous savez, nous investissons dans le monde dans lequel nous vivons et il devrait y avoir une connexion entre nos convictions et la façon dont nous plaçons notre argent.

Propos recueillis par Laurent Grassin

Pour en savoir plus sur le fonds Janus Henderson Horizon Global Sustainable Equity, cliquez ici.

1) Fonds Janus Henderson Horizon Global Sustainable Equity, part A2, nette de frais en EUR. Source : Morningstar, du 30 mai 2019 au 31 juillet 2020. 
2) Fonds Janus Henderson Horizon Global Sustainable Equity, part A2, nette de frais en EUR. Source : Morningstar, performance depuis le début de l'année au 31 juillet 2020.

Performance juillet 2019 - juillet 2020 juillet 2018 - juillet 2019 juillet 2017 - juillet 2018 juillet 2016 - juillet 2017 juillet 2015 - juillet 2016
Janus Henderson Horizon Global Sustainable Equity Fund (A2, perf. nette en EUR) 13,93 % - - - -
Indice MSCI World 0,97 % - - - -

Source : Morningstar, au 31 juillet 2020. 

Informations importantes

Communication à visée promotionnelle. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur d'un investissement et ses rendements peuvent augmenter ou diminuer et vous pourriez ne pas récupérer l'intégralité du montant investi à l'origine. Aucune des informations contenues dans ce document ne constitue ni ne doit être interprétée comme une recommandation.

Tout investissement devra être effectué uniquement sur la base des informations contenues dans le prospectus du Fonds (y compris les informations contenues dans les documents annexes correspondants), qui contient les restrictions d'investissement. Le présent document ne constitue qu'un résumé et nous recommandons aux investisseurs potentiels de lire le prospectus du Fonds et le document d'informations clé pour l'investisseur avant d'effectuer tout investissement. Les informations concernant le Fonds sont fournies exclusivement à l'attention des clients ne résidant pas aux États-Unis. Le présent document ne constitue pas une recommandation quant à la vente ou l'achat d'un placement quelconque. Il ne constitue pas un contrat quant à la vente ou l'achat d'un placement quelconque. Les données fournies sur la performance ne tiennent pas compte des commissions et des coûts associés à l'émission et au rachat des parts. Les déductions pour frais et charges ne sont pas effectuées de manière uniforme pendant toute la durée de l'investissement mais peuvent être chargées de manière disproportionnée à la souscription. Si vous vous retirez d'un investissement jusqu'à 90 jours civils après la souscription, vous pouvez être soumis à une commission de transaction comme indiqué dans le prospectus du fonds. Cela peut avoir une incidence sur le montant que vous recevrez, et il se peut que vous ne récupériez pas le montant investi. Certains compartiments du Fonds peuvent être soumis à une volatilité accrue en raison de la composition de leurs portefeuilles respectifs. Les hypothèses retenues en matière fiscale peuvent être modifiées si la législation change, et le montant de l'exonération fiscale (le cas échéant) dépendra de chaque cas individuel.  Pour tout investissement effectué par le biais d'un intermédiaire, nous vous recommandons de contacter ce-dernier directement, les frais, performances et les termes et conditions dépendant de chaque cas individuel. 
Le Janus Henderson Horizon Fund (le « Fonds ») est une SICAV de droit luxembourgeois immatriculée le 30 mai 1985, gérée par Henderson Management S.A. Une copie du prospectus du Fonds et du document d'informations clé pour l'investisseur peut être obtenue auprès de Henderson Management S.A en sa qualité de Distributeur, et Henderson Global Investors Limited en sa qualité de Gestionnaire d'Investissement et de Distributeur. Publié par Janus Henderson Investors. Janus Henderson Investors est le nom sous lequel les produits et services d'investissement sont fournis par Janus Capital International Limited (numéro d'enregistrement 3594615), Henderson Global Investors Limited (numéro d'enregistrement 906355), Henderson Investment Funds Limited (numéro d'enregistrement 2678531), (sociétés enregistrées en Angleterre et au Pays de Galles, chacune réglementée par la Financial Conduct Authority et dont le siège social est sis au 201 Bishopsgate, Londres EC2M 3AE) et Henderson Management S.A. (numéro d'enregistrement B22848 sis au 2 Rue de Bitbourg, L-1273, Luxembourg et réglementée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier). Une copie du prospectus, du document d'informations clé pour l'investisseur, des statuts et des rapports annuels et semestriels du Fonds peut être obtenue gratuitement sur demande auprès des bureaux locaux de Janus Henderson Investors : 201 Bishopsgate, Londres, EC2M 3AE pour les investisseurs anglais, suédois et scandinaves ; l'Agent Payeur français du Fonds, BNP Paribas Securities Services, 3, rue d'Antin, 75002 Paris. Henderson Management S.A. est autorisé à exercer ses activités en France par l'intermédiaire de sa succursale française conformément aux dispositions du passeport européen pour les fournisseurs de services d'investissement en vertu de la Directive 2004/39 du 21 avril 2004 concernant les marchés d'instruments financiers. L'agence Française de Henderson Management S.A. est enregistrée en France en tant que Société Anonyme d'un Etat membre de la CE ou partie à l'accord sur l'espace économique européen avec un numéro d'enregistrement 848 778 544 R.C.S. Paris et le siège statutaire à 32 rue des Mathurins, 75008 Paris, France. Janus Henderson est une marque déposée de Janus Henderson Group plc ou de l'une de ses filiales. © Janus Henderson Group plc.
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer