Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

H1 19 : pas de surprise (Crossject)
information fournie par AlphaValue10/09/2019 à 14:26

H1 19 : pas de surprise

PUBLICATION RES./CA

ACTUALITÉ

Crossject a publié ses résultats semestriels 2019. Les produits d’exploitation ont atteint €1,844k (vs €2,840k), le résultat opérationnel €-5,873k (vs €-5,337k), et le résultat net €4,953k (vs €-4,744k). La trésorerie nette à fin juin 2019 s’établissait à €1.5m (vs €0.8m l’an dernier) et €4.82m à fin 2018.

ANALYSE

Comme à l’accoutumée, les résultats ne sont pas très révélateurs (puisque les produits de Crossject ne sont pas encore commercialisés), sauf pour la consommation de cash qui a atteint €4.3m sur le semestre, un nombre “décent”. Le chiffre d’affaires réalisé (€0.5m) est la conséquence directe de l’accord commercial avec l’Allemand Desitin sur la distribution, pendant dix ans à compter du lancement commercial, de Zeneo Midazolam en Allemagne (voir notre note du 18 Juin 2019). La société a aussi indiqué que le calendrier pour les premiers dépôts d’AMM est inchangé, avec Naloxone, Midazolam et Adrénaline prévus pour 2020. Du côté du compte de résultat, nous notons que les charges externes ont été bien contenues (-21.7% to €3.2m) en raison d’un moindre recours au personnel extérieur et un bon contrôle des stocks. En conséquence, et malgré des revenus plus faibles en raison de la baisse de la production, le résultat opérationnel est resté pratiquement inchangé d’une année sur l’autre, “seulement” en baisse de €-5.3m à €-5.7m. En termes de financement, le groupe attend €4m de rentrées sur les 12 prochains mois (programme Piave, CIR, “milestones” de Desitin…) et considère d’autres options, avec pour priorités celles qui ne seraient pas dilutives. La signature potentielle de nouveaux accords commerciaux permettraient de régler la question, même s’il est impossible de prévoir l’occurrence et le timing d’une telle possibilité.

IMPACT

Nous ne modifierons pas substantiellement nos chiffres et/ou valorisation après cette publication. La question du financement demeure et limite la performance du titre avant que le marché en sache plus sur de nouveaux accords commerciaux. Cela ne change en rien notre opinion positive sur les progrès accomplis par le groupe en vue d’une commercialisation de Zeneo, et sur le potentiel significatif que nous voyons pour le titre une fois les premiers lancements commerciaux effectués.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.85%

Cette analyse a été élaborée par AlphaValue et diffusée par BOURSORAMA le 10/09/2019 à 14:26:24.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.