Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Google teste une fonction d'IA antivol pour les téléphones au Brésil
information fournie par Reuters 11/06/2024 à 23:39

((Traduction automatisée par Reuters, veuillez consulter la clause de non-responsabilité https://bit.ly/rtrsauto))

Google, la société d'Alphabet

GOOGL.O , a annoncé mardi que le Brésil serait le premier pays à tester une fonction antivol pour les téléphones Android qui utilise l'intelligence artificielle (AI) pour identifier si un téléphone a été volé et verrouiller l'écran de l'appareil.

Trois types de verrouillage seront disponibles lors de la phase de test initiale. Dans l'un d'eux, Google utilisera l'intelligence artificielle qu'il a créée pour détecter les signaux de "mouvements courants associés au vol" et bloquer l'écran.

La deuxième fonction permet à l'utilisateur de verrouiller l'écran de l'appareil à distance en saisissant le numéro de téléphone et en effectuant un test de sécurité à partir d'un autre appareil. Le dernier mode consiste à verrouiller automatiquement l'écran si l'appareil est laissé sans accès à l'internet pendant de longues périodes.

Ces fonctionnalités seront disponibles pour les utilisateurs brésiliens de téléphones Android version 10 ou supérieure à partir de juillet, selon l'entreprise. Elles seront progressivement mises à la disposition des utilisateurs d'autres pays cette année, a précisé Google.

Le vol de téléphones est un problème croissant au Brésil. Le nombre de téléphones portables volés dans la plus grande économie d'Amérique latine a augmenté de 16,6 % en 2022 par rapport à l'année précédente, pour atteindre près d'un million, selon les données de l'annuaire 2023 de la sécurité publique brésilienne.

Le gouvernement brésilien a lancé en décembre une application appelée Celular Seguro, qui permet aux utilisateurs de signaler un téléphone volé et d'en bloquer l'accès à l'aide d'un autre appareil appartenant à une personne de confiance.

Le mois dernier, environ 2 millions de personnes étaient inscrites à l'application dans tout le pays, tandis que 50 000 téléphones avaient été bloqués, selon le ministère de la justice.

Valeurs associées

179,63 USD NASDAQ +1,89%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.