Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GESTION 2021-Carmignac table sur un affaiblissement du dollar
Reuters25/11/2020 à 11:00

PARIS, 25 novembre (Reuters) - L'année 2021 devrait être marquée par un affaiblissement du dollar en raison notamment de la création monétaire attendue de la part de la Réserve fédérale américaine, dit-on chez Carmignac.

"On ne voit pas comment un quelconque scénario pour 2021 pourrait faire l'économie de la dépréciation du dollar", a déclaré mercredi Didier Saint-Georges, membre du comité d'investissement stratégique de la société de gestion, lors d'une conférence en ligne.

Les banques centrales n'auront d'autre choix que de rester à la manoeuvre, la relance budgétaire étant confrontée à des blocages politiques aux Etats-Unis comme en Europe, a-t-il fait valoir.

"Si les taux d'intérêt ne sont pas un levier de relance majeure, cela veut dire qu'il va falloir de nouveau faire de la création monétaire, ce qui devrait continuer de soutenir la valorisation des marchés d'actions", a-t-il dit.

"Si l'on considère, ce qui est notre cas, que les marges de manoeuvre de la banque centrale aux Etats-Unis sont supérieures à ce qu'elles sont dans le reste du monde, les monnaies devraient bouger en 2021, avec un affaiblissement du dollar avec la création monétaire de la part de la Réserve fédérale", a-t-il ajouté.

Un affaiblissement de la devise américaine aurait des conséquences sur les décisions d'investissement puisqu'il favoriserait les actifs exprimés en dollar, à commencer par les matières premières, et les pays du monde émergent endettés en dollar, a-t-il prolongé.

Globalement, Carmignac conserve une opinion positive sur les marchés d'actions et maintient sa préférence pour les valeurs de croissance, tout en s'exposant aux secteurs liés à la réouverture des économies.

"Nous pensons que nous allons assister à un phénomène de rattrapage plutôt qu'à une rotation cyclique", a dit Didier Saint-Georges.

Les secteurs confrontés à des changements structurels comme les banques, le pétrole ou l'automobile pourraient bénéficier dans un premier temps de ce rattrapage mais l'environnement de plus long terme leur demeure défavorable, a-t-il argumenté.

Carmignac dit en outre aimer les marchés émergents et les matières premières, à commencer par l'or, conséquences logiques de sa vision sur le dollar.

(Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer