Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Galeries Lafayette se renforcent dans le digital avec La Redoute

Reuters 31/08/2017 à 17:43
    * Un nouvel ensemble de 4,5 milliards d'euros 
    * Un objectif de ventes de plus de 5,5 milliards d'ici à 
2020 
    * Les deux groupes conservent leur autonomie 
 
 (Actualisé avec conférence) 
    par Pascale Denis 
    PARIS, 31 août (Reuters) - Les Galeries Lafayette ont 
annoncé jeudi un projet de rachat de La Redoute visant à 
renforcer leur présence dans le digital, à l'heure où Amazon 
 AMZN.O  bouscule le marché de l'habillement. 
    Le groupe de grands magasins prendra d'abord une 
participation de 51% dans l'ancien vépéciste devenu spécialiste 
du commerce en ligne, avant d'en acquérir à terme la totalité du 
capital. 
    "Il s'agit d'un projet industriel majeur, qui unit le 
meilleur du commerce physique et du digital", a estimé Philippe 
Houzé, président du directoire des Galeries Lafayette, lors 
d'une conférence de presse. 
    Ce rapprochement permettra, selon lui, de faire émerger "un 
nouveau leader du commerce omnicanal, spécialiste de la mode et 
de la maison".     
    Le groupe de grands magasins, qui a racheté des "pure 
players" du web comme BazarChic (spécialiste du déstockage) ou 
InstantLuxe (vente de produits d'occasion), ne réalise 
aujourd'hui qu'environ 2% de ses ventes en ligne et s'était fixé 
pour objectif de parvenir à 10% à l'horizon 2020. 
    Avec La Redoute, les ventes combinées du nouvel ensemble 
atteindront 4,5 milliards d'euros et devraient dépasser les 5,5 
milliards d'ici à 2020, dont 30% via le digital. 
    Les grands magasins entendent capitaliser sur l'expertise de 
La Redoute en la matière, sur ses back-offices, sa logistique et 
ses très stratégiques bases de données. 
    L'ancien vépéciste, qui a renoué avec la croissance en 2016, 
a réalisé un chiffre d'affaires de 750 millions d'euros l'an 
dernier et compte 9 millions de visiteurs uniques par mois. 
    Pour le site de e-commerce, cet adossement lui permettra 
d'acquérir davantage de visibilité, en offrant ses marques 
propres dans le réseau de province de la chaîne de grands  
magasins, où cette offre manque, et en y développant la présence 
de sa marque pour la maison AMPM. 
     
    OFFRE COMPLÉMENTAIRE 
    Il lui donnera aussi accès, à l'international, aux sept 
magasins des Galeries Lafayette ouverts à l'étranger. 
    Les deux groupes, qui conserveront leur identité propre et 
leur offre spécifique, veulent mettre à profit leur 
complémentarité, La Redoute sur le créneau grand public et la 
maison, les Galeries Lafayette sur le segment dit "premium" de 
la mode, le luxe accessible et le luxe tout court pour son 
magasin parisien du boulevard Haussmann. 
   "Notre volonté, c'est de couvrir la majeure partie du spectre 
des attentes sur la mode, sans vocation à faire du discount", a 
précisé Philippe Houzé. 
    L'opération intervient au moment où le géant Amazon bouscule 
le marché de l'habillement aux Etats-Unis, mettant en difficulté 
nombre de grands magasins comme Macy's - contraints de fermer 
des points de vente - et menaçant de faire de même en Europe.    
    Ce rapprochement fait du nouvel ensemble le premier acteur 
du marché de l'habillement en valeur en France devant Kiabi 
(famille Mulliez), avec une part de marché évaluée à 4,4% par  
l'institut Kantar. 
    Ancienne filiale du groupe Kering  PRTP.PA , La Redoute 
avait été reprise en 2014 pour un euro symbolique par ses deux 
dirigeants Nathalie Balla et Eric Courteille, Kering s'étant 
engagé à recapitaliser l'entreprise déficitaire à hauteur de 
plusieurs centaines de millions d'euros. 
    Depuis lors, la société s'est entièrement digitalisée, a 
modernisé sa logistique et s'est recentrée sur une offre de mode 
totalement rénovée, sur le meuble et la décoration. 
    Elle attire en outre des marques comme Carven, The Kooples 
ou Bash sur sa place de marché, accroissant sa visibilité et la 
fréquence d'achats sur son site propre. 
    Le site, qui espère parvenir à l'équilibre en 2017, a 
également fortement développé son offre pour la maison avec  
AMPM et ouvert trois magasins dédiés à l'univers de la maison. 
    Son équipe dirigeante restera en place. 
    L'opération, dont les modalités financières n'ont pas été 
dévoilées, se fera via Motier, holding de la famille Moulin 
propriétaire des Galeries Lafayette, et devrait être finalisée à 
la fin 2017 ou au début 2018.   
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

517.8 -0.80%
51.4 -0.89%
5305.22 -1.82%
0.3955 -1.12%
52.07 -2.76%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.