1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France: Forte remontée du prix du gaz en vue au 4e trimestre, avertit la CRE
Reuters05/06/2020 à 17:57

FRANCE: FORTE REMONTÉE DU PRIX DU GAZ EN VUE AU 4E TRIMESTRE, AVERTIT LA CRE

PARIS (Reuters) - Les prix du gaz naturel en Europe vont probablement remonter significativement au cours du dernier trimestre 2020 et donc induire une augmentation importante des tarifs réglementés, prévient vendredi la Commission de régulation de l'énergie (CRE), qui recommande au gouvernement de "lisser" les évolutions tarifaires à venir.

Dans son analyse des coûts d'Engie, que doivent couvrir les tarifs réglementés de vente de gaz naturel, la CRE souligne que la crise du coronavirus a entraîné une chute des prix du gaz naturel en Europe au cours du premier semestre.

Ces prix ont ainsi atteint "un point bas historique" autour de 6 euros par mégawattheure (MWh) et même jusqu'à 4 euros par MWh très récemment, souligne la CRE, ajoutant que cela "augmente la probabilité d'une hausse significative sur le dernier trimestre de l'année 2020", autour de 10 euros par MWh, au moment où les Français auront de nouveau recours au gaz pour se chauffer.

Le régulateur calcule ainsi, sur la base de données partielles et à titre indicatif, que les tarifs réglementés du gaz en France devraient être augmentés de 4,0% le 1er octobre après des revalorisations de 0,7% le 1er août et de 1,7% le 1er septembre.

"La mise en place d'un lissage sur la prochaine période tarifaire permettrait de limiter l'ampleur des évolutions mensuelles des (tarifs réglementés). Compte tenu des anticipations présentées (...), ce lissage devrait prendre cette année la forme d'une annulation de la baisse au 1er juillet 2020, estimée aujourd'hui à -4,6%", précise la CRE.

Dans l'hypothèse où les pouvoirs publics souhaiteraient lisser les évolutions tarifaires entre juillet 2020 et la fin de l'hiver 2020-2021, le mécanisme devra comme l'année dernière assurer la bonne couverture des coûts d'approvisionnement d'Engie sur l'ensemble de la période de lissage, rappelle cependant le régulateur.

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

Euronext Paris +1.20%

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • best01
    05 juin20:46

    faites c : tout a fait d'accord on nous prend pour des jambons

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer