Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-BNP sous le coup d'une enquête liée au conflit du Darfour-FIDH
Reuters24/09/2020 à 18:16

(Actualisé avec réaction de la BNP)

PARIS, 24 septembre (Reuters) - Une information judiciaire a été ouverte le 22 septembre dernier à Paris à l'encontre de BNP Paribas BNPP.PA , qui est accusée de "complicité de crimes contre l'humanité" commis au Soudan, annonce sur son compte twitter la Fédération internationale pour les droits de l'Homme https://twitter.com/fidh_fr/status/1309108647683858434 (FIDH).

La FIDH, l'association Expedite Justice et neuf autres plaignants ont porté plainte en septembre 2019 contre la banque française, qu'ils accusent d'avoir indirectement contribué aux exactions du régime soudanais au Darfour.

"C'est ce qu'on attendait, on a déposé cette plainte (...) il y a un an, visant la banque pour complicité de génocide et crimes contre l'humanité", a déclaré Clémence Bectarte, qui représente les plaignants.

La FIDH considère que BNP Paribas, principale banque des dirigeants soudanais de 1997 à 2007, a été "la 'banque centrale de facto' du Soudan pendant la guerre au Darfour alors que le pays était sous embargo international en raison des crimes internationaux commis, qui seront ensuite qualifiés de 'génocide'".

Le Darfour, province de l'ouest du Soudan, est en proie à une guerre civile meurtrière depuis 2003.

BNP Paribas a dit ne disposer "d'aucune information au sujet de cette procédure" et donc ne pas être en mesure de commenter.

La banque est déjà poursuivie aux Etats-Unis. La cour d'appel de Manhattan a jugé recevable en mai dernier une plainte en nom collectif ("class action") de réfugiés soudanais contre la banque.

(Maya Nikolaeva, Matthieu Protard, Jean-Philippe Lefief et Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ericlyon
    25 septembre15:34

    Comme les dividendes n'ont pas été versés il y a des gens qui se disent "tiens si on essayait de récupérer quelques milliards, il suffit d'aller chercher de vieux dossier et d'attaquer BNPPARIBAS ".

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer