Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France/Batteries-La "gigafactory" de Douvrin devrait démarrer au S2 2023-ACC
Reuters20/04/2021 à 18:42

PARIS, 20 avril (Reuters) - La mise en service de l'usine de batteries automobiles de Douvrin/Billy-Berclau, dans les Hauts-de-France, première "gigafactory" annoncée en France, est prévue au second semestre 2023 selon un calendrier indicatif publié lors de la réunion de synthèse de la concertation locale sur le projet, organisée mardi.

La phase de concertation, qui s'achève vendredi, sera suivie de l'enquête publique. A l'issue du processus, les travaux du premier bloc de 8 GWh devraient commencer début 2022.

La gigafatory, portée par la co-entreprise ACC entre PSA et Opel - aujourd'hui partie de Stellantis STL.MI - et Saft, filiale de Total TOTF.PA , devrait afficher une capacité totale de 24 GWh à l'horizon 2028-2030, voire 32 GWh si un quatrième bloc de 8 GWh est mis en service.

L'autre gigafactory d'ACC, à Kaiserslautern en Allemagne, devrait entrer en service à partir de la fin 2025 et afficher une capacité identique. Les deux sites, qui représentent en tout un investissement de cinq milliards d'euros, devraient permettre de produire des batteries pour un million de voitures par an si l'on retient 48 GWh de capacité cumulée.

L'Europe va connaître au cours des prochaines années une déferlante de projets de ce type pour répondre à l'accélération de l'électrification des véhicules et réduire la dépendance du continent à l'Asie. A lui seul, Volkswagen VOWG_p.DE envisage de construire six usines de 40GWh chacune.

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Valeurs associées

Euronext Paris -0.23%
Euronext Paris +0.17%
XETRA -0.78%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • czczc
    23 avril09:01

    si je compte bien,on peut avoir d'ici cinq ans 120gwh installés.Si on veut faire le plein en 6 heures une fois par semaine avec un facteur de pointe de 4Il faut 16 GW de puissance soit 20 centrales nucleaires.On peur compter quinze ans por lesconstruire .En outre amener ces puissances en centre ville oùsont les voitures,bonjourles lignes hautes tension.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer