Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Faut-il investir en Bitcoin en 2024 ?
information fournie par Café de la Bourse 07/02/2024 à 11:50

(Crédits photo : Pixabay - madartzgraphics )

(Crédits photo : Pixabay - madartzgraphics )

Faut-il en 2024 investir en crypto monnaies, et particulièrement en bitcoin ? Alors que le marché connaît une embellie notable depuis l'automne 2023, le Bitcoin se maintient aux alentours des 40 000 dollars, un niveau qu'il n'avait plus atteint depuis octobre 2022. La hausse va-t-elle se poursuivre ? Est-ce le moment de se positionner sur la première des crypto-monnaies ? Découvrez notre analyse et nos anticipations sur le Bitcoin en 2024.

Un contexte macro-économique favorable

Le bitcoin a renoué avec la croissance à l'automne 2023, porté par l'anticipation de l'approbation par le gendarme des marchés américains - la SEC - d'un ETF Bitcoin au comptant. C'est finalement 11 ETF BTC qui ont été approuvés par le gendarma américain le 10 janvier, dont celui de BlackRock qui draine à lui tout seul près de 80 % de la collecte. En tout, la première semaine de cotation de ces ETF bitcoin au comptant a permis de collecter 1 250 milliards de dollars. Et ce n'est que le début ! Les ETFs spot sur le Bitcoin devraient en effet permettre de drainer des flux de capitaux considérables vers le BTC, estimés entre 50 et 100 milliards de dollars par la banque britannique Standard Chartered, ce qui devrait bien sûr avoir une influence sur les cours du BTC dans les mois à venir. L'approbation de la SEC d'un ETF BTC Spot participe donc à la démocratisation de la première des crypto monnaies, mais elle traduit aussi la reconnaissance du Bitcoin comme un actif financier à part entière et assoit donc sa légitimité et sa crédibilité.

Il faut aussi souligner que 2024 est une année de halving pour le Bitcoin, un événement qui intervient tous les 4 ans. Il aura lieu en avril, sans certitude encore sur la date puisque celle-ci dépend du temps de minage des blocs d'ici là. Il entraîne une division de moitié de la prime de minage. En effet, le niveau de difficulté des problèmes mathématiques à résoudre pour miner du Bitcoin s'accroît au fil du temps, ce qui a pour effet d'espacer les récompenses. L'objectif est simple : lutter contre l'inflation. Non seulement le nombre de Bitcoins en circulation sera limité à 21 millions (ils seront tout excavés d'ici à 2140), mais l'algorithme de minage a également été conçu pour que le Bitcoin se comporte exactement comme une denrée rare dont l'exploitation offre des rendements marginaux décroissants. Historiquement, le halving agit toujours comme un catalyseur à la hausse. Celle-ci le précède de quelques mois et perdure jusqu'à environ 1 an après sa survenue.

Un actif volatil et risqué

Mais attention, les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les cycles des crypto monnaies, comme les cycles boursiers d'ailleurs, se succèdent à l'infini, et alternent phases d'expansion, boom, récession et dépression. On ne sait toutefois jamais avec précision quand se termine une phase et quand commence une autre. Et certaines cryptos seront elles baissières sur le long terme, voire feront faillite, comme peuvent le faire des actions. Mais le Bitcoin, première crypto monnaie créée et première crypto monnaie de par son poids dans l'écosystème (50,4 % de dominance pour le BTC) semble assez solide pour ne pas disparaître soudainement.

Il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'un actif particulièrement volatil, bien plus volatil que de nombreux autres actifs financiers. Si l'on se limite aux dernières années, on peut citer le record absolu (pour l'instant) du Bitcoin à 68 513 dollars atteint début novembre 2021, sans oublier de mentionner le krach du 4-5 décembre 2021 durant lequel le Bitcoin est repassé sous la barre des 45 000 dollars, puis le cryptocrash de mai 2022 qui a vu le Bitcoin passer sous la barre des 30 000 dollars. À la mi-mai 2022, il a perdu plus de 60 % de sa valeur par rapport à son sommet historique de novembre 2021. Fin juillet 2022, le Bitcoin se situait sous la barre des 20 500 dollars, avant d'entamer l'hiver des cryptos à l'automne 2022, avec pour toile de fond le scandale FTX. Le BTC n'a véritablement remonté la pente qu'à l'automne 2023. De véritables montagnes russes ! C'est pourquoi on classe le Bitcoin et les crypto monnaies en général parmi les actifs de diversification ou placements atypiques. Il est recommandé de n'en posséder qu'une toute petite dose en portefeuille. De tels produits ne devraient pas excéder 5 % à 10 % maximum de votre patrimoine global, y compris pour les plus averses au risque.

Des solutions d'investissement variées selon votre profil

Pour investir en Bitcoin, plusieurs solutions s'offrent à vous, qui dépendront avant tout de votre profil d'investisseur et de vos convictions. Il est d'abord possible d'investir en direct dans le Bitcoin en achetant la crypto monnaie sur une plateforme échange crypto décentralisé ou centralisée.

Vous pouvez aussi vous positionner sur le Bitcoin avec le trading de produits dérivés sur le BTC proposés par des courtiers Bourse. Notez aussi que si les ETFs BTC spot lancés en janvier 2024 ne sont pas destinés au marché européen. Mais il reste possible d'investir dans le Bitcoin avec des produits de Bourse depuis la France. En effet, il existe des ETP (Exchange Traded Products) Bitcoin qui traquent l'évolution des prix du Bitcoin. VanEck, 21Shares, ETC Group et WisdomTree par exemple proposent ce type de produits sur Euronext Paris ou Euronext Amsterdam.

Enfin, il est possible aussi d'investir sur des titres de sociétés cotées liées au Bitcoin, comme par exemple l'action Coinbase, qui tend à grimper quand le cours du BTC monte et à baisser quand le cours du Bitcoin descend. Il vous suffira alors d'acheter l'action depuis votre compte-titres ordinaire. Attention tout de même, en investissant dans des acteurs de l'écosystème et pas en direct dans le BTC, vous ferez aussi peser sur votre titre des risques supplémentaires, notamment liés à la réglementation des cryptos ou encore à la gouvernance de la société dans laquelle vous avez investi, des éléments à prendre en compte avant de faire ce choix.

Valeurs associées

NEXC -4.53%

1 commentaire

  • 07 février 11:57

    Il existe aussi un fonds ouvert à destination des investisseurs qualifiés: TOBAM Bitcoin CO2 Offset Fund


Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.