Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

EXCLUSIF-Des représentants européens ont snobé Pompeo pour son ultime déplacement
Reuters13/01/2021 à 01:52

par Robin Emmott et Humeyra Pamuk

BRUXELLES/WASHINGTON, 13 janvier (Reuters) - Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a annulé à la dernière minute mardi la visite qu'il avait prévue en Europe après que son homologue luxembourgeois et de hauts représentants de l'Union européenne ont refusé de le rencontrer, ont déclaré des diplomates européens et d'autres personnes informées.

Les Européens ont snobé le chef de la diplomatie américaine dans les jours ayant suivi l'assaut sur le Capitole à Washington mené par des milliers de partisans du président américain sortant Donald Trump, une attaque sans précédent contre la démocratie américaine qui a choqué de nombreux dirigeants mondiaux et les alliés des Etats-Unis.

Mike Pompeo, très proche de Donald Trump, cherchait à s'entretenir à Luxembourg avec son homologue aux Affaires étrangères, Jean Asselborn, avant de rencontrer des dirigeants européens et de hauts représentants de l'UE à Bruxelles, ont dit à Reuters trois personnes au courant du calendrier du secrétaire d'Etat américain.

L'étape que Mike Pompeo prévoyait initialement d'effectuer à Luxembourg a été supprimée après que les représentants luxembourgeois se sont montrés réticents à lui accorder des entretiens, a indiqué une source diplomatique.

Sa visite à Bruxelles était toutefois encore au programme jusqu'à la dernière minute.

Mais ce qui devait constituer l'ultime déplacement de Mike Pompeo en Europe, avant que l'administration Trump cède la semaine prochaine la place à l'administration Biden, n'incluait aucun rendez-vous avec des représentants de l'UE ni aucune apparition publique à l'Otan.

Une troisième source diplomatique a déclaré que les alliés étaient "embarrassés" par Mike Pompeo après les troubles survenus mercredi dernier à Washington.

Le secrétaire d'Etat américain a condamné les violences mais n'a pas fait mention du rôle joué par Donald Trump, dont les accusations sans fondement de vaste fraude électorale à son détriment ont galvanisé ses partisans rassemblés dans la capitale fédérale américaine.

Au lendemain des scènes de chaos aperçues à Washington, Jean Asselborn a qualifié Donald Trump de "criminel" et de "pyromane politique" lors d'un entretien à une radio luxembourgeoise.

Le ministère luxembourgeois des Affaires étrangères a confirmé que l'étape de Mike Pompeo avait été annulée, sans donner davantage de précisions. L'UE a décliné une demande de commentaire.

Dans un communiqué, le département d'Etat américain a attribué l'annulation à la dernière minute de ce déplacement aux travaux de transition avant l'investiture du président élu Joe Biden le 20 janvier, bien que Mike Pompeo fût jusqu'à récemment réticent à reconnaître la victoire du démocrate.

Le département d'Etat a refusé de commenter les refus européens de caler des rencontres avec Mike Pompeo.

Il était prévu que le chef de la diplomatie américaine dîne en privé mercredi à Bruxelles avec le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, avant de rencontrer la vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères belge Sophie Wilmès.

(version française Jean Terzian)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer