Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Europe: Pas de hausse de prix chez BYD et MG avant confirmation des surtaxes
information fournie par Reuters 21/06/2024 à 11:47

Des personnes marchent devant un magasin BYD Auto à Milan

Des personnes marchent devant un magasin BYD Auto à Milan

Les constructeurs automobiles chinois BYD et MG, filiale de SAIC, attendent la confirmation des nouveaux droits de douane européens sur les importations de véhicules électriques fabriqués en Chine avant de décider d'éventuelles hausses de prix en Europe pour compenser l'impact des surtaxes, ont dit à Reuters des sources proches des deux groupes.

La Commission européenne a décidé la semaine dernière d'imposer à partir du début juillet des droits de douane supplémentaires pouvant aller jusqu'à 38,1% sur les véhicules électriques chinois importés, au motif que l'industrie chinoise bénéficie de subventions faussant la concurrence.

Sauf compromis entre l'Europe et la Chine d'ici là, les droits de douane provisoires entreront en vigueur le 4 juillet, l'objectif de l'exécutif européen étant de les rendre définitifs en novembre.

Cette décision, dénoncée par Pékin comme protectionniste, fait craindre des représailles de la part de la Chine.

A ce jour, seul Tesla a dit s'attendre à une hausse des prix de son Model 3 pour compenser le renchérissement aux frontières européennes, mais les analystes s'attendent à ce que d'autres constructeurs produisant en Chine soient contraints eux aussi à répercuter sur le consommateur une partie du surcoût.

Des sources proches de BYD et MG ont déclaré qu'il n'y aurait pas de décision sur les tarifs clients avant le 4 juillet.

MG est exposé à des surtaxes de 38,1%, venant s'ajouter aux 10% de droits de douane actuels, tandis que pour BYD, les nouveaux droits de douane se montent à 17,4%.

Les deux constructeurs chinois n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour faire un commentaire.

Une porte-parole de Dacia, la marque low cost de Renault dont la Spring électrique importée de Chine va être surtaxée à hauteur de 21%, a dit de son côté cette semaine qu'une annonce sur le prix de la voiture n'était "pas à l'ordre du jour".

(Reportage Gilles Guillaume, avec Zoey Zhang à Shanghai, édité par Blandine Hénault)

Valeurs associées

50,18 EUR Euronext Paris +0,44%
248,23 USD NASDAQ +2,99%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.