1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Décollecte de 3,9Md€ dans les fonds italiens en avril
Newsmanagers07/06/2019 à 15:00

(NEWSManagers.com) -

Selon les données d'Assogestioni, les actifs sous gestion de l'industrie des fonds en Italie ont atteint un nouveau record fin avril à 2.172 milliards d'euros malgré la décollecte.

Le mois d'avril 2019 s'est avéré un mauvais cru pour les fonds italiens qui ont subi des sorties nettes de 3,9 milliards d'euros qui s'ajoutent à celles de 597 millions d'euros enregistrées en mars.

Dans le détail, quelque 2,86 milliards d'euros de rachats nets ont été observés dans les fonds d'investissement collectifs (-3,21Md€ de décollecte dans les fonds ouverts, 348M€ de collecte nette dans les fonds fermés) tandis que les investisseurs retail et institutionnels ont retiré près d'1,04 milliard d'euros dans la gestion de portefeuille.

Depuis le début de l'année jusqu'au 30 avril 2019, les fonds ouverts en Italie ont enregistré des sorties nettes de 3,63 milliards d'euros. Concernant les classes d'actifs, les fonds monétaires ont poursuivi leur décollecte en avril avec des rachats nets de 1,81 milliards d'euros. Le mois précédent, des sorties nettes à hauteur de 762 millions d'euros avaient été observés.

Les fonds flexibles continuent eux aussi d'être boudés par les investisseurs italiens qui ont retiré 1,3 milliard d'euros des véhicules de cette catégorie après une décollecte nette de 735 millions d'euros subie en mars. Les fonds actions n'ont pas non plus enrayé la décollecte. Eux qui avaient vu des retraits de 1,26 milliard d'euros en mars ont été confrontés à des rachats nets à hauteur de 739 millions d'euros en avril. Les fonds de couverture ne sont également pas à la fête puisque leur collecte reste négative (-26M€ en avril, -29M€ en mars).

Les fonds obligataires et diversifiés survivent au marasme avec des collectes nettes respectives de 419 et 251 millions d'euros en avril. Les deux classes d'actifs avaient déjà eu les faveurs des investisseurs italiens en mars avec une collecte positive d'1,89 milliard d'euros pour les fonds obligataires et de 272 millions d'euros pour les fonds diversifiés.

Les fonds domiciliés en Italie ont subi une décollecte d'1,89 milliard d'euros tandis que les fonds étrangers enregistrés en Italie ont décollecté à hauteur d'1,32 milliard d'euros en avril.

Selon les données d'Assogestioni, la plus large décollecte dans les fonds italiens ouverts en avril 2019 est intervenue chez Generali (-1,06Md€).

Malgré la décollecte, les actifs sous gestion de l'industrie des fonds italiens ont battu un nouveau record, ressortant à 2.172 milliards d'euros fin avril contre 2.161 milliards d'euros en mars.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer