1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Croissance de 15% des encours des fonds en Allemagne
Newsmanagers19/02/2020 à 10:15

(NEWSManagers.com) - Les encours gérés au sein de fonds par les sociétés de gestion allemandes ont atteint un record de 3.398 milliards d'euros en 2019 (+15%), selon les données annuelles présentées par l'association représentative du secteur, la BVI.

Les encours des fonds ouverts retail ont atteint les 1.116 milliards d'euros(+14,6%), la croissance ayant été portée quasi exclusivement par les effets de marché (88% de la hausse). Les " Spezialfond" , les véhicules dédiés aux investisseurs institutionnels, maintiennent leur domination sur le marché avec un encours total de 1.875 milliards (+16,4%). Les effets de marché ont ici moins joué, puisque la collecte nette représente 40% de la hausse. Enfin, les mandats discrétionnaires comptent eux 392 milliards d'euros d'encours (+11%).

Au sein des fonds ouverts retail, la collecte nette est contrastée selon les classes d'actifs. Les fonds immobiliers ont clairement tiré leur épingle du jeu avec un flux net de 10,7 milliards d'euros, tout comme les fonds diversifiés (10,5 milliards). Les fonds actions ont retrouvé leur public, avec une collecte de 4,4 milliards d'euros, après une année 2018 atone. Mais, au sein de cette catégorie, les évolutions sont contrastées, entre les fonds actions monde en pleine forme (+13,9 milliard) et les fonds actions zone euro ou Allemagne en chute libre (-14,1 milliards). Les fonds obligataires ont résisté à l'environnement de taux bas, à l'exception des fonds court-termes, qui ont décollecté de 13,9 milliards d'euros.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer