Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Coronavirus/USA-Biden, rassurant pour les vaccinés, annonce des mesures contre Omicron
information fournie par Reuters21/12/2021 à 22:56

(Actualisé tout du long avec déclarations et éléments supplémentaires)

par Steve Holland et Jarrett Renshaw

WASHINGTON, 21 décembre (Reuters) - Joe Biden a annoncé mardi l'ouverture aux Etats-Unis de centres fédéraux supplémentaires de vaccination et de dépistage du COVID-19 afin de lutter contre la flambée des contaminations provoquées par le variant Omicron du coronavirus, se voulant rassurant pour les personnes qui ont été complètement vaccinées.

Le président américain a fait savoir aussi que quelque 500 millions d'autotests seraient disponibles pour les Américains à compter de janvier. Un représentant de l'administration avait indiqué plus tôt que ces tests seraient distribués gratuitement à ceux qui en feraient la demande en ligne. nL8N2T62B1

Joe Biden a voulu à la fois avertir les personnes non-vaccinées contre le COVID-19, qui ont "de bonnes raisons d'être inquiètes", et rassurer celles ayant reçu le vaccin, qui peuvent se réunir pour les fêtes de fin d'année malgré la rapide propagation du variant Omicron aux Etats-Unis. nL8N2T560R

Ce n'est "pas mars 2020", a-t-il dit aux journalistes à la Maison blanche. "200 millions de personnes sont complètement vaccinées, nous sommes prêts, nous en savons davantage".

Parmi les mesures annoncées mardi, le déploiement de 1.000 membres du personnel médical de l'armée américaine pour renforcer les effectifs d'hôpitaux submergés dans certaines zones par l'arrivée massive de patients atteints du COVID-19.

Des centres temporaires de vaccination supplémentaires chapeautés par l'Agence fédérale de gestion des catastrophes vont être ouverts dès cette semaine, notamment à New York, l'un des principaux foyers de la résurgence épidémique dans le pays.

Adoptant un ton austère à l'adresse des 25% d'adultes du pays n'étant pas complètement vaccinés contre le COVID-19, Joe Biden a prévenu que ces personnes avaient "un risque nettement plus élevé de se retrouver à l'hôpital voire de mourir".

Il a noté que son prédécesseur Donald Trump, qui avait durant son mandat minimisé la dangerosité de l'épidémie, avait lui aussi reçu une dose de rappel vaccinal. "C'est peut-être l'une des seules choses sur lesquelles lui et moi sommes d'accord", a dit Joe Biden à propos de cette troisième dose.

Joe Biden a été critiqué pour avoir centré sa lutte contre l'épidémie sur les vaccins au détriment des tests et du port du masque, tout en ayant sous-estimé l'impact d'un mouvement "anti-vax" aux motivations politiques.

Au cours de son discours, le locataire démocrate de la Maison blanche a estimé que se faire vacciner relevait d'un devoir patriotique pour les Américains, critiquant chaînes de télévision et réseaux sociaux pour "colporter des mensonges et permettre de la désinformation qui peuvent tuer leurs propres clients".

Les nouvelles mesures fédérales ne seront pas complètement mises en oeuvre avant Noël, laissant de nombreux Américains peiner pour trouver des autotests et s'interroger sur la sécurité de leurs projets de rassemblement et de voyage pour les fêtes de fin d'année.

<^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ FACTBOX-Biden's new Omicron plan includes 500 million tests, 1,000 military doctors, nurses nL1N2T61AJ Moderna says booster dose of its COVID-19 vaccine appears protective vs Omicron nL1N2T50LS

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>

(version française Jean Terzian)

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.