Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Coronavirus-Une étude suggère que le vaccin de Pfizer ne protégerait que partiellement contre Omicron
information fournie par Reuters08/12/2021 à 06:12

8 décembre (Reuters) - Le vaccin développé par Pfizer

PFE.N et BioNTech BNTX.O ne protégerait que partiellement contre le variant Omicron du coronavirus, a déclaré mardi Alex Sigal, professeur à l'Africa Health Research Institute en Afrique du Sud.

Alex Sigal a écrit sur Twitter qu'une "très forte baisse" de la neutralisation du variant Omicron avait été observée par rapport à une souche antérieure du COVID-19.

L'étude menée par un laboratoire de l'Africa Health Research Institute a néanmoins montré que les personnes ayant reçu deux doses du vaccin de Pfizer ou ayant déjà contracté le COVID-19 étaient en grande partie capable de neutraliser le nouveau variant.

Cela suggère qu'une dose de rappel du vaccin pourrait aider à combattre l'infection.

"Ces résultats sont meilleurs qu'anticipé. Plus vous avez d'anticorps, plus vous avez de chances d'être protégé contre Omicron", a ajouté Alex Sigal.

Le professeur a précisé que le laboratoire n'avait pas étudié les effets des doses de rappel sur le variant étant donné qu'elles ne sont pas encore disponibles en Afrique du Sud.

<^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ U.S. boosters surge to all-time high on Omicron fears

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^>

(Reportage Manas Mishra et Michael Erman; version française Camille Raynaud)

Valeurs associées

XETRA 0.00%
NASDAQ +3.65%
NYSE +2.70%
NASDAQ -3.03%
NYSE +1.90%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.