Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus-Tests bientôt demandés à la frontière entre la Moselle et l'Allemagne
Reuters28/02/2021 à 19:34

(Actualisé avec accord sur les tests)

PARIS, 28 février (Reuters) - Un test antigénique de moins de 48h sera demandé pour passer la frontière entre la Moselle et l'Allemagne, qui a placé le département français en zone à risque maximale en raison de la circulation de variants du COVID-19, a annoncé dimanche soir le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes.

"Nous avons négocié avec les Allemands pour que les passages restent permis, pour que ces tests soient des tests antigéniques, plus rapides, plus faciles à faire", a déclaré Clément Beaune sur BFM TV.

Les contrôles se feront de façon aléatoire et pas aux points de passage de la frontière afin d'éviter de pénaliser la vie locale, a-t-il précisé.

Ces tests seront obligatoires à partir de mardi, a indiqué la préfecture de Moselle à destination, notamment, des 16.000 travailleurs français qui se rendent chaque jour en Allemagne.

Clément Beaune s'est réjoui que les négociations avec Berlin aient pu éviter une fermeture de la frontière, un sujet évoqué dans la semaine par le président Emmanuel Macron et la chancelière Angela Merkel.

Le Premier ministre français, Jean Castex, a annoncé jeudi que la Moselle, un des 20 départements placés sous surveillance, comptait 60% de cas de variant sud-africain, plus contagieux et potentiellement plus résistant aux vaccins, un chiffre qui inquiète à Paris comme à Berlin.

Le président de la région Grand-Est, Jean Rottner, avait jugé "unilatérale" et "extrêmement brutale" la décision de l'Allemagne de classer la Moselle en zone à risque maximal.

L'Allemagne a mis en place des contrôles de douane systématiques avec la République tchèque et le Tyrol autrichien.

(Tangi Salaün et Elizabeth Pineau)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer