1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Changement de banque : mode d'emploi
Café de la Bourse23/04/2019 à 10:20

Découvrez dans cet article, étape par étape, comment changer de banque : ouverture du nouveau compte, transfert des fonds et des prélèvements et virements, clôture de l'ancien compte

Vous avez décidé de changer de banque et savez qui est l'heureuse élue ? Identifier la banque la moins chère proposant les produits et services adaptés à vos besoins représente le plus gros du travail. Pourtant, nombreux sont ceux qui hésitent à sauter le pas parce que c'est trop compliqué, trop long, parce qu'ils ne savent pas comment faire,... Découvrez dans cet article, étape par étape, comment changer de banque : ouverture du nouveau compte, transfert des fonds et des prélèvements et virements, clôture de l'ancien compte.

Depuis 2005, la fermeture de livrets et comptes courants est gratuite et depuis 2017 le service d'aide à la mobilité bancaire simplifie toutes les démarches à effectuer. Profitez-en !

Ouvrir un nouveau compte

Pour ouvrir un nouveau compte, les démarches se font systématiquement en ligne dans le cas d'une banque en ligne. En quelques clics et seulement quelques minutes vous serez en mesure d'ouvrir un nouveau compte. Dans le cas d'une banque traditionnelle, vous pourrez aussi effectuer vos démarches par courrier ou directement en agence, soit au guichet, soit dans le bureau de votre prochain conseiller bancaire. 

Vous devrez d'abord communiquer à votre nouvel établissement bancaire votre état civil et vos coordonnées ainsi que votre situation fiscale (célibataire, marié, résident étranger, etc.), votre revenu brut annuel si la banque en question vous propose une carte gratuite sous conditions de revenus, votre catégorie socio-professionnelle, éventuellement la valeur estimée du patrimoine individuel (une information demandée pour répondre à l'obligation de vigilance de l'article R561-12 du code monétaire et financier.). 
Ensuite, vous pourrez signer votre contrat : signature électronique ou signature papier selon le type de banque que vous aurez choisi. 

À l'issue de ces démarches, vous devrez faire parvenir à votre nouvelle banque un certain nombre de justificatifs : 
o    Justificatif d'identité
o    Justificatif de domiciliation
o    Justificatif de revenus éventuellement selon la banque et les moyens de paiement choisis (gratuité de certaines cartes bancaires avec un revenu minimum)
o    RIB du compte à transférer 
o    Signature manuscrite

Une fois ces renseignements vérifiés par votre banque, dans un délai n'excédant généralement pas la semaine, votre nouvelle banque vous communiquera votre nouveau RIB. Si vous optez pour la banque en ligne, vous utiliserez ce RIB pour procéder à un premier versement qui servira à activer votre compte. En effet, il existe pour activer un compte bancaire dans une banque en ligne un dépôt initial minimum de l'ordre de quelques centaines d'euros généralement. Vos moyens de paiement vous sont alors envoyés, par courrier directement chez vous ou bien en agence. 

Procéder au transfert du compte

Si vous souhaitez changer de banque et non pas ouvrir un compte additionnel, vous devrez procéder à un transfert de compte en bonne et due forme. Autrefois, la démarche était longue et fastidieuse : il fallait en effet  contacter les différents organismes qui recouraient à des prélèvements automatiques sur votre compte (électricité, gaz, impôts, téléphone et Internet, etc.) pour les informer du changement de vos coordonnées bancaires. Idem pour les organismes à l'origine des virements émis vers votre compte (employeur, CAF, etc.). 

Aujourd'hui, depuis la loi Macron de 2017 qui a instauré le service d'aide à la mobilité bancaire, vous pouvez déléguer ces formalités à votre nouvel établissement bancaire. Grâce à ce service gratuit, c'est lui qui se chargera de transmettre à vos débiteurs et créanciers votre nouveau RIB. En pratique, vous n'avez qu'à signer un mandat de transfert à votre nouvelle banque et lui adresser le RIB du compte dont vous souhaitez le transfert pour qu'elle se charge de toutes ces formalités. 

Clôturer l'ancien compte bancaire

Avant de clôturer votre compte, assurez-vous que plus aucun virement ou prélèvement ne sera effectué à partir de votre ancien RIB. Au besoin, reprenez le détail des mouvements effectués sur votre compte les six derniers mois et vérifiez que tous les organismes ont bien été prévenus. Dans le cadre de la mobilité bancaire, votre nouvelle banque vous tient informé des organismes qu'elle a contactés. Vérifiez qu'elle n'en ait pas oublié. 

Ensuite, vous pourrez fermer votre ancien compte. Pour cela, adressez une demande de clôture de compte à votre ancien établissement bancaire, soit par lettre recommandé avec AR, soit en la déposant directement en agence et rendez avec vos moyens de paiement (carte bancaire, chéquier). N'oubliez pas de joindre à votre enveloppe votre nouveau RIB afin que le solde restant sur votre ancien compte soit transféré sur le nouveau. 

Attention, vous devez absolument adresser une demande de clôture de votre compte à votre banque et non vider tout simplement votre compte car la mise à zéro d'un compte courant n'est pas assimilée à une clôture. D'ailleurs, votre compte resté ouvert et inactif sera vraisemblablement soumis à des frais de tenue de compte qui peuvent s'élever pour les comptes inactifs jusqu'à 30€ par an.

Nous vous avons expliqué la marche à suivre pour transférer un compte courant. En changeant de banque, vous serez peut être amené à transférer également vos supports d'épargne. 

Attention toutefois, retenez bien que tous les placements ne peuvent être transférés. L'assurance-vie, à ce jour, ne peut en effet être transféré d'un établissement à un autre. 
Pour les produits d'épargne transférables, sachez que des frais peuvent s'appliquer. Ainsi, vous devrez quasiment systématiquement payer des frais de transfert pour votre PEL par exemple. 

Louis Yang (Café de la Bourse ) 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer