Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Carrefour : un premier bilan encourageant pour Alexandre Bompard
information fournie par Le Revenu29/06/2019 à 15:10

Alexandre Bompard est PDG de Carrefour depuis le 18 juillet 2017. (© DR)

Alexandre Bompard est PDG de Carrefour depuis le 18 juillet 2017. (© DR)

La mue du distributeur est bien engagée. Mais plusieurs chantiers attendent encore l’enseigne. Notre analyse et notre conseil sur l'action Carrefour.

Alexandre Bompard n’est pas homme à esquiver les décisions radicales.

Il vient de le montrer une nouvelle fois le 24 juin avec l’annonce de la sortie du distributeur du marché chinois. Le pays comptait pour 65% des ventes en Asie. Carrefour va céder 80% de ses activités dans l’empire du Milieu, en perte opérationnelle depuis plusieurs années (-32 millions en 2018, pour un chiffre d’affaires de 3,65 milliards). La vente auprès du distributeur local Suning.com lui rapportera 620 millions d’euros.

Aux commandes depuis deux ans, l’homme fort du distributeur multiplie les grandes manœuvres pour redresser son groupe, conformément au plan stratégique mis en place il y a dix-huit mois.

Entre le succès commercial au Brésil et la progression des ventes en France (malgré les mouvements sociaux), son bilan est plutôt positif. Mais l’ex-PDG de Fnac Darty a encore du pain sur la planche. Carrefour doit améliorer sa rentabilité, notamment dans l’Hexagone.

Sur son marché domestique, qui représente 45% de son chiffre d’affaires, le résultat opérationnel courant a chuté de 43% l’an dernier à 466 millions d’euros, tandis que la marge opérationnelle a cédé 1 point de pourcentage, à 1,3%.

Le défi des hypermarchés

En outre, la restructuration a coûté 727 millions d’euros à l’enseigne en 2018, se traduisant dans les comptes par une perte

Valeurs associées

Euronext Paris -1.29%

1 commentaire

  • 30 juin12:38

    Quand on voit les tarifs très élevés pratiqués par la grande Distribution, on se demande comment la marge opérationnelle peut être aussi faible que 1,3 % ? Les frais généraux et les pertes de marchandises doivent être considérables.


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.