Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

BOURSE-Sidérurgie, automobile et aéronautique à la peine après le plan US sur l'acier
Reuters02/03/2018 à 12:25

    PARIS, 2 mars (Reuters) - Les secteurs européens des
ressources de base, de l'automobile et de l'aéronautique
évoluent en nette baisse vendredi en Bourse, pénalisés par
l'annonce de prochains droits de douane aux Etats-Unis sur les
importations d'acier et d'aluminium.
    Le président américain a annoncé jeudi que les Etats-Unis
imposeraient la semaine prochaine des droits de douane de 25%
sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium
afin de défendre une industrie sidérurgique américaine "décimée
par des décennies de commerce inéquitable".  
    "Les Etats-Unis ont annoncé les premiers droits de douane
sur l'acier depuis les années 1980, ce qui pourrait conduire à
une guerre commerciale mondiale", observent les analystes de
Kepler Cheuvreux dans une note.
    L'Union européenne a d'ores et déjà évoqué vendredi
d'éventuelles mesures de rétorsion et plusieurs pays ont
regretté le projet de Donald Trump.    
    En Bourse, l'annonce des prochains droits de douane a
profité aux valeurs sidérurgiques américaines telles AK Steel
 AKS.N , US Steel  X.N  et Nucor  NUE.N  mais a pénalisé les
sidérurgistes en Asie et en Europe.
    Le sidérurgiste japonais Nippon Steel & Sumitomo Metal
 5401.T  a reculé notamment de 3,81%. En Europe, ArcelorMittal
 MT.AS  recule à la mi-journée de 4,24%, Salzgitter  SZGG.DE 
perd 4,65%, Norsk Hydro  NHY.OL  lâche 1,79% et Thyssenkrupp
 TKAG.DE  cède 3,07%. 
    Le compartiment européen des ressources de base  .SXPP 
recule globalement de 2,31%. 
    "Une évaluation finale [de l'impact de cette mesure] n'est
pas possible sans clarification sur des exceptions importantes
comme sur les produits semi-finis", rappellent les analystes de
Kepler Cheuvreux. 
    Les Etats-Unis doivent encore mettre la dernière main à leur
projet de taxes dont les détails, notamment sur d'éventuelles
exceptions sur certains produits ou pour certains pays, n'ont
pas encore été dévoilés.
    "Si la Commission européenne parvient finalement à garantir
un accès relativement ouvert aux Etats-Unis (en tant que
partenaire commercial et de défense clé), alors les
sidérurgistes européens pourraient voir leur chiffre d'affaires
profiter d'un des marchés aux prix les plus élevés au monde",
veulent croire les analystes de Jefferies.
    
    AUTOMOBILE ET AÉRONAUTIQUE DÉLAISSÉS
    Outre les sidérugistes, l'annonce de prochains droits de
douane pour les importations d'acier et d'aluminium aux
Etats-Unis pénalise les entreprises utilisant ces produits et
dont les coûts de fabrication risquent d'augmenter.
   "A un niveau sectoriel, ce sont les branches consommatrices
de ce type de produits qui seront le plus pénalisées (en
fonction bien sûr de la force des mesures prises). On pense,
entre autres, à l'automobile et à l'aéronautique", indique Hervé
Goulletquer, stratège chez LBPAM. 
    Ainsi, Safran  SAF.PA  et Airbus  AIR.PA  reculent
respectivement de 3,28% et de 3,08% vendredi en Bourse, après le
recul de 3,46% de Boeing  BA.N  accusé la veille à Wall Street. 
    Le compartiment automobile européen  .SXAP  accuse aussi une
des plus fortes baisses sectorielles en Europe, avec une chute
de 2,54%. 
    Les constructeurs automobiles italiens et allemands sont
particulièrement pénalisés avec une baisse de 5,74% pour Fiat
Chrysler  FCHA.MI  et de 2,79% pour Volkswagen  VOWG_p.DE .   
    Au Japon, Toyota Motor  7203.T  a chuté de 2,37% en Bourse
après avoir prévenu que la taxe sur les importations d'acier et
d'aluminium aux Etats-Unis allait significativement augmenter
ses coûts de production et par conséquent le prix de ses
voitures et de ses camions vendus dans le pays.  
    A l'inverse, certaines valeurs européennes profitent de
l'annonce du projet américain sur l'acier: c'est notamment le
cas de Vallourec  VLLP.PA  (+0,81%) qui dispose de capacités de
production aux Etats-Unis et pourrait être en mesure d'augmenter
ses prix face à une concurrence chinoise bas-de-gamme devenue
plus chère.   
    

 (Blandine Hénault, édité par Wilfrid Exbrayat)
 

Valeurs associées

Tradegate -3.69%
Tradegate +0.78%
Euronext Amsterdam -4.74%
Euronext Paris +0.69%
Euronext Paris +0.03%
Euronext Paris +1.07%
Euronext Paris +32.14%
LSE -89.22%
XETRA -1.93%
XETRA -2.15%
NYSE +0.69%
NYSE -0.90%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer