1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bourse : les valeurs pétrolières voient rouge avec la baisse des cours du brent
Boursorama23/05/2019 à 16:40

Dans un marché parisien en nette baisse, les valeurs pétrolières ont du plomb dans l'aile, la hausse surprise des stocks de pétrole américains laissant craindre une surabondance de l'offre d'or noir aux Etats-Unis, principal producteur mondial de pétrole. Sur le CAC40, Technip FMC perd 1,65% à 20,23 euros tandis que Vallourec et CGG cèdent respectivement 6,48% et 5,25%. Quant à Total, le poids lourd de la cote, le titre cède 1,86% pour revenir au contact des 48 euros.

La nouvelle a eu l'effet d'une douche froide. Selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), les réserves commerciales de brut ont augmenté de 4,7 millions de barils pour s'établir à 476,8 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient au contraire une baisse de 1,7 million de barils.

Bond surprise des stocks américains 

Les stocks de brut s'inscrivent ainsi en hausse de 8,8% par rapport à la même époque l'an dernier et de 4% au-dessus de la moyenne des cinq dernières années à cette période. Les stocks d'essence ont quant à eux bondi de 10,9% par rapport à leur niveau d'il y a un an. Idem pour les stocks d'essence qui ont progressé de 3,7 millions de barils, là où les analystes anticipaient une hausse de « seulement » 850.000 barils. Seul les stocks des produits distillés sont en repli de 2,2% par rapport à leur niveau d'il y a un an.

Une hausse surprise des stocks pétroliers qui a logiquement pesé sur les cours du pétrole, à l'image du Brent qui a chuté de 1,72% la veille et glisse encore ce matin de 1,04% pour s'échanger autour des 70,17$.

Les valeurs pétrolières accusent le coup 

Cette hausse des stocks pétroliers inquiète les pays membres de l'Opep, dont l'Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis qui ont réaffirmé leur détermination à stabiliser le marché mondial du pétrole. En attendant, les valeurs pétrolières accusent le coup. CGG, le spécialiste de la géophysique est lanterne rouge du SBF 120 et chute de 6,48% à 1,46 euro.

Vallourec, qui a dévoilé jeudi dernier des résultats en nette amélioration au premier trimestre 2019, reculait de 5,15% à 2,19 euros. En difficulté financière, le spécialiste des tubes sans soudure est parvenu à réduire sa perte nette à 90 millions d'euros (contre -170 millions au premier trimestre 2018), et a dégagé un résultat brut d'exploitation (RBE) positif. La parapétrolière, dont le cours a progressé de 35% depuis le début de l'année a par ailleurs confirmé l'ensemble de ses objectifs pour cette année.

>> A voir aussi : interviexw exclusive de Philippe Crouzet, PDG de Vallourec 

TechnipFMC de son côté chutait de 1,65% à 20,23 euros. Le 25 avril dernier, le groupe parapétrolier a dévoilé des résultats en repli sur le premier trimestre mais a tout de même engrangé pour 6,2 milliards de dollars (5,6 milliards d'euros) de commandes, au plus depuis le quatrième trimestre 2014.

Enfin, le géant pétrolier Total, poids lourd de la cote, redonne du terrain.  Impacté par la baisse des cours du brent, le titre cède 1,86% pour revenir au contact des 48 euros.

FL (redaction@boursorama.fr) .
 

Valeurs associées

CGG
Euronext Paris +2.36%
Euronext Paris +1.17%
Euronext Paris +2.94%
Euronext Paris +3.06%

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • vazi
    25 mai16:04

    CGG n'est pas producteur, mais dans la recherche qui n'a rien à voir avec les stocks; Pour preuve quand le pétrole est montée le cours de CGG n'a pas bougé et pourtant avec de bons chiffres sommes quoi il y a manipulation et mélange des genres

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer