1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bourse : les choses à ne surtout pas faire
Café de la Bourse01/10/2019 à 12:03

Retrouvez dans cet article 3 erreurs à éviter pour qui veut investir sur les marchés financiers et la conduite à adopter pour mettre toutes les chances de son côté.(Crédits photo : Flickr - Brennan Clark )

Si les investisseurs se demandent surtout comment investir en Bourse et de quelle manière procéder pour mettre toutes les chances de leur côté, ils se montrent souvent moins intéressés par les erreurs à ne pas faire. Pourtant, au-delà des bonnes pratiques, les pièges à éviter sont tout aussi riches en enseignement et permettront à l'investisseur débutant de partir sur de bonnes bases mais aussi à l'investisseur confirmé de se remémorer les écueils à éviter. Retrouvez dans cet article 3 erreurs à éviter pour qui veut investir sur les marchés financiers et la conduite à adopter pour mettre toutes les chances de son côté.

Se diversifier à l'extrême

La diversification est le principal moyen de se prémunir du risque en matière d'investissement. Le dicton populaire ne préconise-t-il pas de « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier » ? Cependant, Philip Fisher, à juste titre, précise que multiplier les paniers ne garantit en aucun cas qu'il s'agisse de placements avantageux et il deviendra plus difficile de suivre ses œufs.

En effet, le premier danger induit par une diversification trop importante est la difficulté à gérer son portefeuille. Il devient en effet compliqué de suivre les résultats des différentes entreprises, leurs choix stratégiques, les évolutions réglementaires pesant sur leur secteur, les événements géopolitiques pouvant rejaillir sur leurs cours, etc. L'investisseur américain Philip Fisher ne détenait d'ailleurs jamais plus d'une trentaine d'actions en portefeuille, estimant qu'au-delà il était trop compliqué de comprendre le fonctionnement de chaque société et de se tenir au courant de leurs évolutions.

Une trop grande diversification de son portefeuille d'investisseur induit un second risque : celui d'investir dans des entreprises et/ou secteurs que l'on ne connaît et comprend pas du tout. « Le risque provient de ne pas savoir ce que l'on fait » déclare Warren Buffett. Et donc, en investissant dans des sociétés dont on ne saisit pas le business model ou dont l'intérêt du produit ou du service nous échappe complètement, le risque est grand. N'ayez pas peur de restreindre votre champ d'investissement. Cela ne signifie pas que vous vous fermez des portes et laissez de côté des milliers d'opportunités, cela signifie que vous abordez l'investissement en actions avec sérieux et pragmatisme et que vous n'acquérez des parts d'une entreprise que lorsque vous comprenez précisément de quoi il retourne.

Suivre la tendance générale

Suivre la tendance générale ne sera jamais très bénéfique à vos investissements. En premier lieu, il convient de garder un certain recul et de vous forger votre propre opinion. Évitez autant que possible d'investir là où va la foule. Vous serez ainsi préservé des bulles et de leur éclatement qui peuvent considérablement nuire au rendement de votre portefeuille. Il conviendra plutôt d'aller chercher des opportunités d'investissement dans des secteurs délaissés par le grand public et les investisseurs professionnels. En dénichant les pépites de ces secteurs abandonnés car jugés peu sexy ou trop risqués, vous pourriez réaliser des investissements sur le long terme extrêmement rentables, bien plus intéressants financièrement en tous cas qu'en vous focalisant sur des sociétés plébiscitées par la foule.

Au-delà du stock-picking, il peut également être judicieux de se positionner sur les marchés financiers à rebours de la foule. C'est ce que Warren Buffett préconise lorsqu'il dit « Nous tentons simplement d'être inquiets lorsque les autres sont avides et avides lorsque les autres sont inquiets ». Prendre le contre-pied de la tendance est certes risqué mais aussi potentiellement très rémunérateur. En cas de correction ou de krach, il est bien souvent judicieux d'acheter lorsque tout le monde vend. L'investisseur pourra ainsi acquérir de bonnes sociétés à prix cassés avant d'attendre patiemment que les cours remontent pour se rapprocher de la valeur intrinsèque. Seul prérequis : s'appuyer sur les fondamentaux de l'entreprise pour déterminer au préalable si la société mérite ou non d'être achetée et à quel prix.

Chipoter pour des vétilles

Attention toutefois à ne pas vous montrez trop pointilleux au moment de sélectionner vos actifs. Si après un long travail de recherche, vous avez dénichez une entreprise dont l'offre de produits et services devrait connaître une croissance solide dans les années et décennies à venir, le tout à un prix relativement raisonnable, ne passez pas à côté de cette opportunité parce que le cours auquel vous souhaiteriez l'acheter est un peu inférieur au cours actuel.

L'investisseur dans la croissance Philip Fisher raconte d'ailleurs dans l'un de ses ouvrages l'histoire de cet homme qui a dégoté une société très prometteuse et qui fixe le prix d'achat idéal de l'action à 35 dollars. Le cours affichant 35,50 dollars à la fermeture du marché, celui-ci reporte son achat au lendemain. Sauf que l'action ne baissa jamais à 35 dollars et que, au bout de 25 ans, elle atteignit les 500 dollars. Ne cherchez donc pas à tout prix à vous tenir à un prix d'achat et ne chipotez pas pour quelques centimes, vous risqueriez fort de passer à côté de jolis bénéfices.

Louis Yang (Café de la Bourse)

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M5963785
    09 octobre01:27

    DIVERSIFIER: n est pas:S ÉPARPILLER ; chaque mot à sa valeur

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer