1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bourse : la hausse du brut profite aux valeurs pétrolières
Boursorama23/04/2019 à 16:10

Les valeurs liées au secteur du pétrole carburent en bourse en ce mardi 23 avril. Principal catalyseur à la hausse pour le secteur, la nette remontée des cours de l'or noir, qui renoue avec ses plus hauts depuis octobre 2018.

CGG, Vallourec, TechnipFMC et même Total sont à la fête aujourd'hui sur les marchés. En cause, la volonté américaine d'annuler, début mai, les dérogations accordées à plusieurs pays pour l'importation de pétrole iranien.

L'or noir grimpe aujourd'hui sur les marchés, renouant avec ses plus-hauts d'octobre 2018. A l'approche de la mi-séance, le baril de Brent de la mer du Nord tutoie les 75 $, au plus-haut depuis 6 mois. Idem pour le WTI américain qui flirte avec le seuil des 66$.

Les sanctions américaines durcies

C'est une déclaration de la Maison blanche qui a alimenté la montée des cours. Depuis novembre dernier et le retour des sanctions américaines sur l'Iran, des exemptions permettaient à huit pays de continuer à acheter du pétrole à la république islamique :  la Chine, l'Inde, la Turquie, le Japon, la Corée du Sud, Taïwan, l'Italie et la Grèce. Mais Washington durcit désormais le ton : ces pays s'exposeront eux aussi désormais à des sanctions s'ils continuent d'acheter du brut iranien. Et pour bien faire passer le message, le secrétaire d'Etat Mike Pompeo a ajouté qu'«aucune période de grâce "ne sera accordée aux pays qui bénéficiaient jusqu'à présent des exportations iraniennes".

Effet immédiat donc sur les cours du pétrole, même si selon les analystes, l'Arabie saoudite devrait compenser la baisse de l'offre en exportant davantage de brut. Il n'en reste pas moins que le depuis le début de l 'année, la tendance est clairement haussière sur le Brent qui s'adjuge 37,6% tandis que le WTI gagne 44,65%

Les parapétrolières en vedette 

Ce rebond des cours sert de catalyseurs pour le secteur. La major pétrolière Total enchaine une troisième séance consécutive dans le vert et s'adjuge ainsi 1,63% à 51,12 euros à la mi-journée.

Sur le SBF 120, les valeurs parapétrolières ont le vent en poupe. C'est le cas notamment de CGG qui bondit de 6,3% à 1,77 euro. Vallourec, dont le cours a rebondi de 48,4% depuis le début de l'année progresse quant à elle de plus de 3% pour s'échanger à 2,41 euros. 

Au sein de l'indice CAC40, TechnipFMC fait la course en tête, avec un gain de 3,22% à 22,45 euros. En plus de profiter du courant porteur sur le pétrole, le groupe d'ingénierie pétrolière a remporté un contrat de 75 millions de dollars auprès du géant pétrolier américain ConocoPhillips pour la fourniture d'équipements destinés à un champ pétrolier situé dans le secteur norvégien de la mer du Nord.

Florentine Loiseau (redaction@boursorama.fr)

Valeurs associées

CGG
Euronext Paris +0.37%
Euronext Paris +1.52%
Euronext Paris +1.01%
Euronext Paris +0.04%
Ice Europ -0.32%

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7925835
    07 mai17:53

    Heureusement que cela profite à CGG !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer