Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Bourse : comment investir dans Chat GPT ?
information fournie par Le Cercle des analystes indépendants 27/04/2023 à 10:49

François d'Hautefeuille
François d'Hautefeuille

François d'Hautefeuille

Evariste Quant Research

Cofondateur & président

https://www.evariste-quant-research.com/

(Crédits photo : Pexels - Andrew Neel )

(Crédits photo : Pexels - Andrew Neel )

Chat GPT est un logiciel d'intelligence artificiel. GPT est l'acronyme de "Generative Pre-trained Transformer." C'est un modèle d'intelligence artificiel basé sur la combinaison de trois étapes : un phase d'entrainement sur une base de données, une phase de génération des réponses via une grille de notation, et un filtre de censure pour éviter les réponses offensantes (racisme, etc…).

Pourquoi Chat GPT est important ?

Chat GPT 3 a été mis sur le marché en mars 2023 par OpenAI dans une version gratuite. Il a déjà été téléchargé plus de 100 mln de fois. Il a créé un buzz médiatique sur l'impact de l'intelligence artificielle sur la société : destruction de 100 mln d'emplois prédit par l'université d'Oxford, appel à un moratoire signé par Elon Musk (Tesla) et Steve Wozniak (Apple). Le Président Macron a parlé de l'impact de l'intelligence artificielle dans sa dernière allocation.

Chat GTP a le potentiel de révolutionner les business models des technologiques. Comment choisir entre Microsoft et Alphabet investir sur cette révolution technologique majeure, tel est l'objet de cette note.

Comment investir dans l'IA? Microsoft ou Alphabet ?

Microsoft est un concepteur de logiciels. Son siège social se situe à Redmond, Etat de Washington au nord de la Californie. Microsoft emploie 221.000 personnes en juin 2022. Microsoft a une capitalisation boursière de 2.047 Mds USD (sic !) soit 12.4% du Nasdaq (1e capitalisation quasiment au même niveau qu'Apple à 12.6%). Les principaux actionnaires de Microsoft sont Vanguard (8%), Blackrock (7%), State Street (4%) et Capital Group Management (3.5%). Environ 78% du capital est flottant.

Alphabet est un outil de recherche web (Google). Son siège social se situe à Mountain View, Californie. Alphabet emploie 190.000 personnes en mars 2023. Alphabet a une capitalisation boursière de 1.300 Mds USD soit 7.6% du Nasdaq (3e capitalisation devant Amazon et Tesla). Les principaux actionnaires d'Alphabet sont Vanguard (8%), Blackrock (7%), FMR (3.8%), State Street (3.6%) et T Rowe (2.1%). Environ 74% du capital est flottant.
Sentiment technique : favorable

Un investisseur qui aurait acheté 1.000 EUR de l'action Microsoft en 2013 aurait vu son portefeuille monter à 10.000 EUR en 2023 et un plus haut de 11.000 EUR fin 2021 !!! La performance actuarielle sur 10 ans est de 27% pour Microsoft, 23% pour Meta, 18% pour Google et 17% pour le Nasdaq.

Source : Bloomberg LLP et Evariste Quant Research. Bloomberg n'est pas responsable de cette analyse.

Source : Bloomberg LLP et Evariste Quant Research. Bloomberg n'est pas responsable de cette analyse.

Il est intéressant de vérifier la robustesse de cette performance sur les 5 dernières années. Les performances sont plus différenciées : la performance annualisée de Microsoft est de de 26%, celle du Nasdaq de 15%, celle d'Alphabet de 16%, celle de Meta seulement de 6% ! Cela montre bien que même les GAFAs, ces monstres technologiques, restent soumis à la concurrence et peuvent rapidement se transforme en « fallen angels ». Un exemple célèbre d'une telle chute aux enfers est donné par Nokia, incapable de maîtriser la transition vers androïde contrairement à Samsung. Meta semble avoir frôlé un tel précipice avec l'arrivée de TikTok.

Quand on replace la performance de ces actions sur un an, elles apparaissent beaucoup moins sur évaluées après leur forte baisse de 2022. Sur un an glissant, la performance de Microsoft est de 4%, celle du Nasdaq de -5%, celle d'Alphabet de -17%, et celle de Meta est de +3%. C'est Meta qui a le plus baissé avec un trou d'air à -60% !

Depuis le début de l'année 2023, Microsoft a monté de 20%, le Nasdaq de 19%, et Alphabet de 20%. Ceci peut paraître beaucoup et donc trop tard pour recommander ces actions à l'achat. Est-ce lié à une intégration de Chat GPT  et de l'intelligence artificielle ?

Analyse fondamentale : favorable

Microsoft et Alphabet (Google) misent sur l'intelligence artificielle pour se rattraper et minimiser l'écart qui les séparent dans certains domaines d'activités. Tel est le cas par exemple lorsque Microsoft déclare qu'avec Chat GPT il faut s'attendre à une grande amélioration de l'usage du navigateur Edge et du moteur de recherche Bing. L'investissement dans Open IA vise également à enrichir ses solutions publicitaires pour tenter de rattraper Google qui compte sur l'IA générative pour proposer des campagnes publicitaires élaborées et mieux ciblées.

Les deux rivaux présentent des fondamentaux solides d'une part et le marché semble apprécier les récentes actualités en lien avec l'intelligence artificielle. Microsoft vient de publier un chiffre d'affaires trimestriel qui progresse de 10% à taux de change constant à 52,9 Mds $, porté notamment par les services cloud et Azure. La part des services a dépassé les ventes de produits logiciels, et est décrit comme une évolution du modèle économique de la société. Google, pour sa part a publié un CA trimestriel en hausse de 6% à taux de change constant à 69,8 Mds$. Sur 12 mois glissants.

La rivalité entre les deux géants de la tech n'est pas près de s'atténuer avec le développement de la technologie artificielle. Avec Meta, Amazon et Nvidia (avec ses puces adaptés aux programmes IA), les mastodontes de la technologie s'ouvrent sur d'énormes possibilités liées à l'adoption et l'intégration de l'IA à leurs services face à beaucoup d'attentes de leurs utilisateurs et du marché.
Les deux rivaux présentent des fondamentaux solides d'une part et le marché semble valoriser les récentes actualités en lien avec l'intelligence artificielle. Microsoft, qui clôture ses comptes fin juin, affiche une croissance de 10% de ses ventes totalisant près de 204 Mds$ sur les quatre derniers trimestres, néanmoins avec une décélération sur le dernier trimestre (+2% yoy). Google, avec un CA supérieur qui atteint 283 Mds$, voit ses ventes croitre dans la même proportion, néanmoins avec une marge opérationnelle de 26% contre 41% pour Microsoft.

Des valorisations encore favorables après la forte baisse de 2022

Si on se focalise sur les anticipations de bénéfice par action, on a une situation similaire à bien d'autres technologiques, les profits ont été révisés en forte baisse.

Ainsi, le bénéfice par action 2027 de Microsoft attendu est de 16.9 USD contre un plus haut de 19.5 USD. Cela fait un PE 2027 de 294 USD / 16.9 USD soit autour de 17. Si on reprend les plus hautes estimations de bénéfice de fin 2021, le PE 2027 est de 294 USD / 19.5 USD soit autour de 15. Ceci nous semble extrêmement faible vu les performances historiques de croissance stratosphérique des profits de Microsoft. Ainsi, la croissance sur 5 ans des profits est de 84% et la croissance passée sur la période 2018/2023 est de 154% ! Il faut remonter à la période 2016 / 2013 pour avoir une stagnation des profits.

Pour Alphabet, les profits sont tout aussi brillants. Ainsi, le bénéfice par action 2027 attendu est de 8.2 USD contre un plus haut de 13 USD. Cela fait un PE 2027 de 106 USD / 8.2 USD soit autour de seulement 13. Si on reprend les plus hautes estimations de bénéfice de fin 2021, le PE 2027 est de 106 USD / 13 USD soit autour de 8 (sic !). Ceci nous semble extrêmement faible vu les performances historiques de croissance stratosphérique des profits de Alphabet. Ainsi, la croissance attendue sur 5 ans des profits 2026 est de 148% et la croissance passée sur la période 2018/2023 est de 406% ! Il faut remonter à la période 2016 / 2013 pour avoir une stagnation des profits.

Sentiment GARP d'intelligence artificielle : favorable

Notre indicateur hebdomadaire est acheteur sur Alphabet et neutre sur Microsoft. Alphabet mérite d'être dans le « radar screen » des valeurs à surveiller dans une optique de trading tactique.

Notre indicateur tactique hebdomadaire est revenu à l'achat sur Alphabet mais neutre sur Microsoft. On voit que les deux géants ont des performances relativement similaires depuis 12/2020. On note des arbitrages en fonction de leur surperformance relative.

Source : Bloomberg LLP et Evariste Quant Research. Bloomberg LLP n'est pas responsable de cette analyse.

Source : Bloomberg LLP et Evariste Quant Research. Bloomberg LLP n'est pas responsable de cette analyse.

Conclusion

«Tout homme tend à devenir machine. De ce fait, c'est la machine qui va devenir homme», avait prédit Paul Valéry il y a près d'un siècle. Ce futur est en train de devenir présent. Médecins, avocats, enseignants, marketing, autant de métiers qui vont pouvoir de plus en plus éliminer les tâches les plus répétitives et les plus ingrates de leurs métiers au profit des machines.

Faut-il s'inquiéter des conséquences économiques et sociales de cette révolution. Nous ne le pensons pas. N'oublions pas que la France a inventé avec Jean-Baptiste Say deux principes fondamentaux d'optimisme dans cette évolution historique du capitalisme et des démocraties : la loi de Say qui affirme que : «Toute offre crée sa propre demande » et donc que l'IA va enrichir globalement nos sociétés même si des transferts de compétence seront à prévoir. Cette transformation créatrice de richesse est réalisée par les «entrepreneurs» (mot inventé par JB Say) c'est-à-dire grâce à la capacité d'hommes libres à transformer la structure économique face aux innovations technologique et autres évolutions systémiques.

Nous ne voyons donc pas venir une apocalypse du progrès et l'avènement de la décroissance que prédisent ou souhaitent certains pour sauver notre planète. Au contraire, l'IA offre les bases d'un enrichissement majeur de nos sociétés pour ceux qui sauront comprendre et maîtriser ces nouvelles opportunités.

Microsoft et Google sont bien positionnés pour bénéficier de la révolution à venir de l'intelligence artificielle et nous les recommandons dans un portefeuille.


Evariste Quant Research est un cabinet indépendant d'analyse et de recherche financière basée sur des solutions d'Intelligence Artificielle appliquées à la gestion d'actifs. Mohamed Abdennadher est analyste financier chez Averoes Finance à Tunis.
Disclaimer.
Cette analyse financière n'est pas un conseil en investissement. Evariste Quant Research et leurs clients peuvent détenir des titres mentionnés dans cette analyse.

Valeurs associées

NASDAQ 0.00%
NASDAQ +1.01%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.