Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bourse : comment gérer ses pertes sur les marchés financiers?
Café de la Bourse22/01/2019 à 10:27

Dans des marchés agités, découvrez dans cet article comment tirer les leçons de ses erreurs de trading pour mieux gérer ses pertes à l'avenir

Dans des marchés agités, découvrez dans cet article comment tirer les leçons de ses erreurs de trading pour mieux gérer ses pertes à l'avenir

En Bourse, on perd toujours tôt ou tard. Le but étant d'avoir les pertes les moins fréquentes possibles, les plus minimes possibles, et surtout de bien savoir les identifier et les analyser pour les éviter à l'avenir. Découvrez dans cet article quelles différentes formes peuvent prendre vos pertes (ce n'est pas si évident que cela !) et comment en tirant les leçons du passé vous pourrez les éviter à l'avenir.

Perdre en Bourse : qu'est-ce que ça signifie ?

On ne peut pas vraiment éviter les pertes en Bourse. Ces dernières font partie inhérente de l'investissement en Bourse. En investissant dans des actions, vous connaîtrez tôt ou tard vos premiers échecs et perdrez de l'argent. D'ailleurs, cela vous est peut-être même déjà arrivé sans que vous ne vous en soyez rendu compte. Il n'existe pas en effet un seul moyen de perdre en Bourse. Les pertes peuvent prendre différentes formes que nous allons tout de suite décrypter.

La perte en capital

C'est sans aucun doute, la perte la plus connue et celle à laquelle on pense en premier lieu. C'est la forme la plus simple et la plus douloureuse aussi (on s'en rend compte, elle se voit et peut être relativement importante). Elle intervient lorsque vous achetez un titre à un prix donné, que le prix baisse, ne remonte pas, et qu'à un moment donné vous décidez de vendre en essuyant une perte égale à la différence entre le prix auquel vous avez acheté l'action et celui auquel vous l'avez revendue. On parle alors de perte en capital ou de moins-value. Le risque de perte en capital est l'un des risques majeurs de l'investissement sur le marché actions.

Fiscalité des moins-values

En matière de fiscalité, les moins-values constatées sont déductibles fiscalement des plus-values obtenues par ailleurs.

Les opportunités manquées

Il existe un autre type de perte, certes moins douloureux mais qui n'en demeure pas moins bien réel que nous pourrons qualifier de perte par opportunité manquée. Imaginons que vous ayez acheté pour 10 000 euros d'actions potentiellement à forte croissance. Un an plus tard, après quelques fluctuations des cours, le prix de ces actions s'avère être très proches de celui auquel vous les avez acheté. Certes, vous n'avez pas perdu d'argent. Cependant, vous avez consacré votre capital de 10 000 euros à un placement qui, sur une période donnée, ne vous aura rapporté que quelques centimes. Dans un tel contexte, l'investissement dans un fonds euros d'une assurance-vie aurait par exemple été plus profitable. Si vous avez manqué l'occasion d'investir votre argent dans un autre investissement avec un rendement positif (ou plus rémunérateur), en plus d'être sans risque, il s'agit d'une véritable perte.

Il convient pour évaluer l'intérêt d'investir dans une action de se demander quel intérêt il y a par rapport à l'investissement dans un placement à capital garanti. La différence de performance et de rendement doit être suffisamment importante pour que vous optiez pour le placement plus risqué qu'est l'investissement en Bourse.

On pourra aussi parler de perte par opportunité manquée lorsque vous achetez un titre qui monte en flèche avant de se replier et que vous n'avez pas su profiter de la volatilité pour vendre au bon moment. Cette situation est relativement fréquente car peu d'investisseurs parviennent à acheter sur les bas et vendre sur les hauts. Certes, là encore, vous n'aurez pas forcément perdu de l'argent mais pensez à l'argent que vous auriez pu gagner si vous aviez vendu le titre lorsque celui-ci était au sommet.

Bien gérer ses pertes pour en éviter d'autres

Pas vendu, pas perdu : vraiment ?

Trop d'investisseurs se replient derrière le fameux proverbe boursier : « Pas vendu, pas perdu » en considérant que tant que le titre reste dans leur portefeuille la perte est hypothétique et gardent leur position en espérant que le cours de l'action se rétablira, voire atteindra des sommets qui leur permettra de réaliser d'importants bénéfices. Avant de vous risquer à pareille hypothèse et vous mettre dans une telle situation, interrogez-vous sur les raisons de la chute du titre en adoptant un regard impartial qui vous aidera à trancher pour savoir si vous devez ou non garder ce titre en portefeuille.

Rappelons tout de même que la finance comportementale a mis au jour un comportement inquiétant lié au biais de disposition : la plupart des investisseurs ont tendance à liquider les titres gagnants (pour prendre leur bénéfices) et... à conserver leurs titres perdants (par aversion à la perte et en entretenant le secret espoir qu'ils vont « se refaire »).

Ce travers vous expose à la multiplication de pertes par opportunités manquées. En effet, en laissant votre capital investi sur des titres qui vous rapportent peu, voire qui vous coûtent, alors que vous pourriez investir votre argent dans des actions plus rémunératrices, vous accumulez le manque à gagner.

Tirer les leçons de ses erreurs et aller de l'avant

Même s'il n'est agréable pour personne de subir une perte sur les marchés financiers, ne laissez pas votre ego vous empêcher de prendre la bonne décision. L'objectif n'est plus parfois d'éviter la perte mais de la limiter (« mieux vaut couper une main qu'un bras »). La meilleure des solutions consiste souvent à réduire ses pertes et à passer à la prochaine transaction, non sans avoir au préalable analyser la situation.  

Il ne suffit pas en effet de prendre une profonde respiration et de tirer une croix sur son échec. Pour véritablement aller de l'avant, il vous faudra examiner froidement les décisions que vous avez prises, éventuellement après un certain laps de temps qui vous aura permis de prendre du recul. Auriez-vous pu/dû faire quelque chose différemment ? Auriez-vous perdu moins (ou rien du tout) si vous aviez agi autrement ? En faisant quoi ? Pourquoi ne l'avez-vous pas fait ? Retirez de votre expérience des enseignements qui vous serviront par la suite à ne pas répéter vos erreurs.

Remettez la perte dans son contexte et ne prenez pas les choses trop personnellement. Vous n'êtes ni le premier ni le dernier à essuyer une perte sur les marchés financiers, et cela vous arrivera vraisemblablement à nouveau, même si la situation, avec l'expérience, devrait être moins fréquente. La perte ne vous définit pas, mais elle peut faire de vous un meilleur investisseur si vous la gérez correctement.

Louis Yang (Café de la Bourse)

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ccondem1
    28 janvier14:53

    On aurait plutôt aimé lire des astuces sur l'utilisation de lourdes MV chroniques sur CTO. Par exemple, cesser de trader des chimères pour les "remonter", mais plutôt alimenter son CTO en fonds en UC au lieu d'alimenter un de ses contrats d'AV détenant les mêmes UC (de plus en plus) fiscalisées ; voire casser son PEA en PV ; etc.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer