Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Barrick Gold étudie une offre de $19 mds sur Newmont Mining-presse
Reuters22/02/2019 à 08:38

    MELBOURNE, 22 février (Reuters) - Le groupe canadien Barrick
Gold  ABX.TO  étudie une offre hostile sur l'américain Newmont
Mining  NEM.N  d'un montant d'environ 19 milliards de dollars
(16,75 milliards d'euros), une opération qui pourrait s'avérer
l'une des plus importantes jamais réalisées dans l'industrie
minière, selon le Globe and Mail.
    Le journal, qui cite des sources au fait des négociations,
ajoute que Barrick transférerait également certains des actifs
de Newmont à la société australienne Newcrest Mining  NCM.AX .
    Selon les termes potentiels de l'opération, Barrick
conserverait les mines du Nevada et d'Afrique de Newmont, tandis
que Newcrest reprendrait ses activités en Australie, ajoute le
journal dans son article publié jeudi.
    Barrick, qui a dépensé 6,1 milliards de dollars pour acheter
son rival Randgold Resources le mois dernier, a mis en place de
nouvelles équipes de direction et réduit les coûts
administratifs dans le cadre du plan de son nouveau directeur
général Mark Bristow visant à distinguer face à la concurrence
la nouvelle entité née de ce rapprochement.
    Mark Bristow avait déclaré lors d'une conférence avec des
analystes que Barrick Gold continuerait à examiner les
opportunités de fusions et acquisitions.
    Barrick et Newmont sont depuis longtemps considérés comme
des partenaires potentiels, car leurs activités se chevauchent
notamment en Amérique du Nord, a déclaré un banquier basé en
Australie, souhaitant garder l'anonymat.
    "(Mais) il y a un risque que Barrick n'ait les yeux plus
gros que le ventre (en faisant une autre acquisition
importante)", a-t-il ajouté.
    Sans un tel accord, Barrick pourrait céder sa couronne de
premier producteur mondial d'or à Newmont.
    Ce dernier doit finaliser le trimestre prochain le rachat
pour 10 milliards de dollars de son concurrent plus petit
Goldcorp  G.TO   GG.N .
    Newmont n'a pas souhaité s'exprimer et personne chez Barrick
ni chez Goldcorp n'était disponible dans l'immédiat. Un
porte-parole de Newcrest a déclaré que le groupe ne commentait
pas les rumeurs sur les fusions et acquisitions.
    
    
 

 (Melanie Burton
Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par
Gilles Guillaume)
 

Valeurs associées

Tradegate -0.14%
TSX +2.09%
NYSE +4.25%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer